LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
Porto Portugal - Porto

Trois jours à Porto avec des ados

Chaque année, enfin quand le covid ne nous empêche pas de le faire, nous partons en city-trip avec les ados. Après Madrid, Barcelone, Berlin, Londres, nous voici partis pour Porto ! Que faire à Porto avec des ados ? Suivez-nous dans la ville portugaise élue meilleure destination européenne 2017, entre tradition et modernité.

Dans cet article :

 

 

Où se trouve Porto ? Comment se rendre à Porto ?

Porto est une ville de 215.000 habitants, située au nord du Portugal, au bord de l’océan Atlantique.

Porto se trouve à 1500 km au sud-ouest de Paris.

Pour s’y rendre vous pouvez :

  • y aller en voiture ; comptez 1600 km en voiture et environ 15h de trajet. Attention à prévoir un parking sur place car se garer à Porto est difficile.
  • y aller en train ; malheureusement, cette possibilité est compliquée. Beaucoup de temps, de changements et un prix élevé.
  • y aller en avion. De nos jours c’est la solution la plus économique et la plus pratique si vous habitez près d’un aéroport. C’est une des destinations low-cost la plus prisée. Hors périodes scolaires, le prix des billets est très bas sur les compagnies low-cost telles que EasyJet, Transavia ou autres. Si vous partez de Roissy ou Orly, vous pouvez économiser sur le parking à l’aéroport grâce à notre remise spéciale de 10% sur les parkings sécurisés OnePark (voir offre ici).

Il nous restait un avoir Air France d’un vol annulé en avril 2020, nous avons donc rejoint Porto avec les ados en avion.

Pour accéder ensuite au centre-ville, c’est très simple, il suffit de prendre la ligne E du métro pour un prix d’environ 2.60€ / personne. Pour en savoir plus sur les déplacements dans Porto, consulter notre article dédié.

Si vous préférez éviter le métro et prendre une voiture avec chauffeur qui vous attend à l’arrivée de votre vol pour vous conduire avec vos bagages jusqu’à votre logement, vous pouvez réserver votre transfert ici.

 

Se loger à Porto

Depuis l’explosion du nombre de visiteurs à Porto avec l’ouverture des lignes low-cost vers 2010, les offres d’hébergements ne manquent pas. Entre Booking, AirBnB et autres, vous devriez trouver votre bonheur pour un prix plutôt abordable comparé à d’autres villes européennes.

De notre côté, nous avons trouvé un hébergement très bien équipé pour 4 personnes, bien placé à 10′ à pied du centre historique pour 90€/nuit pendant les vacances scolaires. Voici le lien AirBnb si ça vous intéresse.

Hors période scolaire, je pense qu’il est possible de se rendre directement dans les petits hôtels sur place et bénéficier de tarifs avantageux.

Obtenez toutes les informations nécessaires concernant le budget à prévoir pour votre séjour à Porto en consultant notre article spécial « budget ».

 

Que faire avec des ados à Porto ?

1er jour : visite guidée, World of Discoveries et Librairie Lello

Nous avions consulté la météo et elle n’était pas très optimiste. Pluie le matin et après-midi, très nuageux. On a donc décidé de regrouper les visites à l’intérieur et la visite guidée en ce 1er jour à Porto avec les ados afin de profiter des beaux jours pour se balader sur les quais et le long de l’océan. Au programme donc visite guidée piétonne, musée des découvertes maritimes (World of Discoveries) et la fameuse librairie Lello.

Visite guidée piétonne de Porto

Pour bien découvrir Porto et son centre historique, nous avons choisi de réserver une visite guidée piétonne. Nous avions envie d’apprendre des éléments culturels et traditionnels avant de parcourir ensuite seuls la ville portugaise.

Nous voici donc en route vers notre point de rendez-vous, sous une pluie fine.

Torre des Clerigos quand il fait beau

 

Igreja e Torre dos Clérigos

Cette église baroque  du XVIIIème est très connue à Porto, notamment pour sa tour de granit de 75m. Cette tour-clocher est visible de presque partout à Porto, et elle est devenue un symbole de la cité portugaise.

tour des clercs Igreja e Torre dos Clérigos

L’intérieur est étonnant : la forme est circulaire, il y a beaucoup de dorures et les saints représentés sont différents des églises catholiques françaises.

L’hyper-centre : l’université, Carmo

Nous suivons notre guide jusqu’à l’esplanade devant l’université de Porto et la fontaine aux Lions.

On peut observer l’étonnante double-église de Carmo, dont la façade latérale est couverte de mosaïques, les fameux « Azulejos ».

On rejoint ensuite le joli petit jardin, appelé « Jardim de João Chagas ». Nous apprécions la grande allée de ces platanes aux troncs étranges et les sculptures contemporaines.

Nous arrivons ensuite à l’église de São José das Taipas.

L’église de São José das Taipas

L’histoire de cette église et de la ville est marquée par la bataille de 1809 menée par les troupes Napoléoniennes qui a conduit à la mort de nombreux habitants de la ville lors de leur fuite sur un unique pont qui n’a pas réussi à contenir tous ces pauvres gens qui ont fini noyés ou tués.

Rua das Flores

Nous prenons la direction de la célèbre rua das Flores.

Cette rue est un des plus belles du Baixa (centre historique) avec de nombreux restaurants, des boutiques traditionnelles et des immeubles historiques.

Une des jolies façades de la rua das Flores

 

Les ruelles de Porto et une pause dégustation

On quitte cette jolie rue pour s’engouffrer dans de mignonnes ruelles typiques.

On s’arrête alors dans une boutique de produits locaux dans laquelle nous est offerte une dégustation de charcuterie, d’huile d’olive, de miel, de tapenade et de fromages variés et goûteux.

Il est temps de repartir et nous découvrons des ruelles dans des parties plus populaires mais néanmoins typiques de la ville.

La cathédrale et la fin de la visite guidée de Porto

La visite touche à sa fin. Nous rejoignons un dernier point de vue sur le Douro.

Puis nous nous tournons vers la cathédrale, reconnaissable à son grand pilori planté devant. Avec un peu d’imagination (morbide certes!), on peut imaginer les condamnés pendre aux crochets…

creepy grim reaper GIF

A droite de la photo, le fameux pilori

Cet édifice roman est très imposant et on peut admirer ses cloîtres gothiques sans oublier les fameux azulejos.

Cette visite guidée de Porto de 3h30 est passée très vite et, en plus de nous avoir fait découvrir de façon efficace et sympa le centre historique, nous a permis d’emmagasiner de nombreuses informations sur les coutumes et la vie locales qui vont nous servir à mieux comprendre et appréhender nos futures découvertes à Porto.

Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter notre article spécial visite guidée à Porto ou contacter le guide sur sa page Visiter Porto.

Enfin, si vous préférez opter pour une visite à vélo, vous pouvez en réserver une ici.

 

Cais da Ribeira

Le soleil a fait son apparition et avant de nous rendre dans l’unique musée que nous avions prévu de visiter, nous décidons de passer sur les fameux quais « Cais Da Ribeira ».

Avec ses maisons typiques étroites et colorées, les flots paisibles du Douro et ses musiciens de rue, le Cais da Ribeira (tout le centre historique de Porto en fait) a été déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Du quai, on a évidemment une vue privilégiée sur le pont symbole de Porto, le pont Dom Luis.

Ce petit aperçu nous donne envie d’y revenir ultérieurement, ce que nous ne manquerons de faire évidemment.

 

World of Discoveries

Pour rejoindre « World of Discoveries », ce musée des découvertes maritimes, nous marchons le long de la voie du tramway qui part de la station Infante, se trouvant à 200m du quai da Ribeira.

10 minutes de marche plus tard nous voici devant l’entrée de World of Discoveries.

Nous entrons et prenons un billet pour chacun d’entre nous (15€/adulte 9€/enfant).

Dans la 1ère partie, nous découvrons des reproductions de navires ainsi que leur évolution pendant l’âge d’or des grandes découvertes.

Un peu plus loin, des écrans interactifs expliquent la vie à bord, comment étaient chargés les bateaux, les objectifs de certains voyages ainsi que le vie des plus grands navigateurs.

world of discoveries
Les écrans interactifs qui expliquent la vie à bord

Des scènes de vie à bord sont reproduites et on découvre également l’évolution de la perception du monde de l’époque et comment les cartes du monde ont évolué très rapidement grâce à ces grandes traversées.

Le clou de la visite, qui enchantera à coup sûr vos enfants, c’est la promenade en bateau. On traverse une succession de paysages reconstitués et de tableaux retraçant le parcours des grands navigateurs. On apprend comment les Portugais, en longeant la côte africaine ont découvert tous les animaux de la jungle et de la savane, alors inconnus en Europe.

C’est vraiment bien foutu et instructif.

La seule chose que l’on regrette un peu, c’est l’absence de mea culpa des Portugais. Rien n’est dit sur les peuples indigènes massacrés à cause de l’or ou de la religion, le commerce triangulaire, l’esclavagisme etc…

 

La librairie Lello

Lors de la visite guidée, Ricardo nous a mis plus ou moins en garde sur la visite de cette librairie qui surfe sur la Harry Potter mania. En effet, le propriétaire a profité du fait que JK Rowling ait habité quelques temps à Porto pour inventer le fait que sa librairie aurait inspiré la célèbre autrice pour créer Poudlard.

Sauf que JK Rowling a démenti. Ce qui n’a pas empêché le propriétaire de rendre l’entrée de sa librairie payante. Et que des milliers de fans attendent chaque année pour découvrir le fameux double escalier.

On vous raconte tout sur cette fameuse visite de la librairie Lello dans cet article, car il faut qu’on vous explique précisément en quoi, pour nous, c’est une sacrée arnaque !

Certes l’endroit est beau, le bois ciselé, les vitraux donnent un cachet très particulier à cet endroit mais cela ne vaut pas les 6€/ personne et les heures d’attente.

On sort un peu dégoûtés de cette machine à cash, de cet attrape-touristes et on cherche un resto avant de rentrer à notre appartement.

On avait remarqué une sympathique pizzéria pendant la visite guidée, dans une petite perpendiculaire à la Rua das flores. Mais c’est complet.

Non loin de là, on tombe sur le resto « Novo Mondo ». Nom qui fait parfaitement le lien avec la visite de World of Discoveries !

bbc 4 exploration GIF by University of Alaska Fairbanks

Ce resto typiquement local se trouve 73 Rua dos Caldeireiros. Certes la déco n’est pas extraordinaire, mais pour 9.5€, vous avez un menu complet, portugais et goûteux. Soupe, plat au choix, dessert et boisson pour 9.5€, c’est une sacrée affaire ! Et les chips, préférées aux frites à Porto, sont excellentes.

 

2ème jour : Capel del Almas, Igreja de Santa Clara, bord de mer, croisière des 6 ponts et coucher de soleil

Nous commençons par une visite rapide de la Capel Del Almas (chapelle des âmes) qui se trouve juste à côté de chez nous, tout en haut de la grande artère commerçante, la rua de Santa Catarina.

Cette chapelle est recouverte des fameux azulejos. Des scènes issues de la Bible ou de la vie des Saints y sont représentées. L’extérieur est plus intéressant que l’intérieur.

azulejos porto
Capel Del Almas, un exemple typique d’un édifice religieux recouvert d’azulejos

Nous prenons ensuite des trottinettes pour nous rendre à notre étape suivante, la très renommée Igreja de Santa Clara. Pour avoir toutes les infos sur l’utilisation des trottinettes à Porto, vous pouvez lire « Comment se déplacer à Porto? »

On dépasse un peu l’église Santa Clara pour observer les restes des fortifications du XIVème siècle qui débouchent sur une vue plongeante sur le pont Dom Luis et les rails du funiculaire.

fortifications porto
Les fortifications
Vue sur le pont Dom Luis

Igreja de Santa Clara

On revient en arrière pour visiter l’église de Santa Clara qui se remarque à peine de l’extérieur. Elle est toute proche de la cathédrale et on y accède par la Rua de Saraiva de Carvalho. La visite est payante (4€ par personne si je me rappelle bien…).

C’est un majestueux exemple d’églises bordées d’or du baroque portugais. Fondée au XVème siècle, cet édifice a été rénové depuis peu et vous serez à coup sûr, éblouis par l’intérieur de celle-ci !

De l’or, des dorures, du doré, de l’or partout !

duck tales gold GIF

Cette vidéo vous donnera un aperçu de ces merveilles. C’est très chargé !

Les boiseries sont fines et dorées, les détails innombrables.

On peut monter à l’étage pour avoir une autre vue.

 

Les bords de l’océan à Porto

Trajet en tramway

Nous délaissons nos trottinettes afin de prendre le tram à la station Infante pour rejoindre le bord de mer. Ou plutôt, le bord d’océan. Pour plus de détails sur le fonctionnement du tramway à Port, lisez « Comment se déplacer à Porto ? »

tramway porto
Ligne 1 du tramway, direction l’océan !

Nous longeons le Douro, bercés par le tangage désuet du tramway et descendons à la station Passeio Alegre, le terminus.

Là, le dépaysement est encore plus marqué. On est au calme, le Douro et l’océan à l’horizon d’un côté, de belles villas de l’autre et une ambiance presque exotique avec les palmiers, tempérée quand même par un vent un peu frisquet.

douro porto

On marche le long de l’eau, l’embouchure du Douro. Au-delà des phares que l’on voit au loin, l’océan Atlantique nous attend !
Nous continuons notre marche, longeant le Jardim do Passeio Alegre que l’on traversera à retour et atteignons le Farol de Felgueiras, ce petit phare de 10m de haut.
Farol de Felgueiras Porto
Farol de Felgueiras

Surprise humide !

L’océan est un peu agité et alors qu’on avance sur la jetée en direction du 2ème phare, Farolim da Barra do Douro, une petite vague surprend les ados qui se retrouve trempés bien comme il faut !

Promenade en bord de mer

Après cette mise-en-bouche mouillée et salée, nous continuons notre promenade le long de l’océan et découvrons les plages de sable les plus proches de Porto : Praia do Carneiro, Praia dos Ingleses, Praia de Gondarém… (Oui, votre 6ème sens  linguistique ne vous a pas trompés, Praia veut dire plage !)
Praia port

Quelques jolis restos avec vue nous attirent mais les avis étant plutôt médiocres, nous nous écartons du bord de mer pour déguster de bonnes crêpes à la Creperia La Bombarde.

A l’abri du vent, nous sommes bien installés et les crêpes sont plutôt réussies. Menu avec soupe galette boisson café et dessert à 9 euros, qui dit mieux ?
Nous revenons tranquillement sur nos pas. Les aménagements de cette promenade au bord de l’océan sont vraiment sympas ; les passages passent du trottoir à des passerelles en bois au bord de la plage, c’est vraiment très chouette.
On se verrait bien assis à cette table non ? 🙂
Nous traversons cette fois le Jardim do Passeio Alegre avant de reprendre le tramway.

Jardim do Passeio Alegre

Ce jardin est non seulement un endroit idéal pour trouver un peu d’ombre quand le soleil tape un peu fort mais en plus, il est tout à fait charmant.

Ne manquez pas la fontaine de granit, le petit chalet romantique qui fait office de café, le club de minigolf de Porto et les superbes toilettes publiques style art nouveau.

Nous reprenons le tramway pour le trajet retour et après quelques minutes de marche, nous voici à nouveau sur le Cais da Ribeira.

 

Croisière des 6 ponts

S’il est un incontournable du touriste quel qu’il soit, c’est bien la croisière des 6 ponts. Cette petite balade sur le Douro permet de découvrir ou voir sous un autre angle les 6 ponts qui permettent de franchir le large fleuve mais aussi d’admirer les quais, d’un côté comme de l’autre.
Si vous y allez en haute saison, il est conseillé de réserver car la file d’attente peut se révéler être très longue surtout aux heures les plus demandées. Vous pouvez réserver ici pour 15€ par personne.
Une fois le précieux sésame en poche, il ne reste plus qu’à monter sur le bateau avec au choix, des places sur le pont extérieur ou à l’intérieur.
Vous pourrez observer et apprendre de nombreuses choses sur ces ponts et les quais du Douro avec les commentaires en plusieurs langues.
Les 2 premiers ponts en enfilade
Les quais vus du fleuve, encore plus beaux !

Vila Nova de Gaia

Dernière objectif de la journée, vivre le coucher de soleil de l’autre côté de la ville, à Vila Nova de Gaia.

Nous marchons donc le long du quai du côté Porto jusqu’au pont Dom Luis que nous traversons.

D’ailleurs, à propos de ce pont, vous entendrez pas mal de touristes dire avec grandiloquence, « ah le fameux pont construit par Eiffel ! ». Sachez que c’est tout à fait faux, il a été construit ou plutôt conçu par l’ingénieur Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel. Le pont est donc dans le style de la Tour Eiffel, mais Gustave Eiffel n’en est pas du tout le concepteur.

Great Job GIF by Skrz.cz

Une fois le pont traversé, nous sommes dans une autre commune, Vila Nova de Gaia. Cependant, de par sa proximité et sa ressemblance, il est souvent considéré que Vila Nova de Gaia est un quartier de Porto.

C’est dans cette partie de la ville qu’il y a de nombreuses caves et commerçants de vin de Porto.

Son quai ressemble beaucoup à celui de Porto, de nombreux restaurants et bars et surtout, offre de nouvelles vues sur Cais da Ribeira.

Testons la Francesinha

Après une petite pause en terrasse, nous choisissons un peu au pif un restaurant du quai, on veut surtout goûter une des spécialités locales, la Francesinha. En faisant de nouveau appel à vos connaissances linguistiques, peut-être savez-vous que le diminutif -inho est utilisé au masculin et qu’au féminin, c’est -inha. Dans le cas de notre plat typique, Francesinha veut donc bien dire « petite française ».

On commande donc chacun une petite française, à la fois curieux et méfiants vues les descriptions aperçues auparavant. Il s’agirait d’un croque-monsieur revisité avec steak, saucisses, oeuf et trempant dans une sauce marron.

Nous voilà servis, pour alourdir le tout, il y des frites !

A vrai dire, c’est très surprenant et plutôt bon ! Beaucoup de fromage, un jus épais qui transforme le pain de mie en un truc très spongieux et surtout la surprise de rencontrer un morceau de viande genre steak entre les saucisses et le jambon ! Ca a un petit côté welsh, si vous connaissez ce plat du nord/belge, le goût de bière et le fromage fondu. Bref, c’est à tester mais on n’en mangerait pas tous les jours !

Coucher de soleil

Quand nous sortons du resto, légèrement alourdis, il fait presque nuit.

Nous montons donc vers le Mosteiro da Serra do Pilar, un des meilleurs spots pour observer le coucher de soleil à Porto.

La montée passe par des escaliers avec quelques oeuvres de street-art sympas.

Clairement, nous ne sommes pas les seuls ! Des centaines de personnes sont posées sur les pelouses du Jardim do Morro. Une dernière montée nous permet d’atteindre le monastère du XVIe siècle, remarquable pour son église ronde et son cloître.

Un magnifique panorama sur Porto s’offre alors à nous.

 

3ème jour : Cedofeita et balade à vélo au bord de l’océan

Pour ce dernier jour, nous partons à la découverte d’un quartier un peu moins connu de la ville, Cedofeita.

Cedofeita à Porto, un quartier étudiant, vert et arty

Très apprécié des étudiants, Cedofeita est un quartier à l’atmosphère artistique dont l’artère principale est la Rua Miguel Bombarda. Galeries contemporaines, des boutiques vintage, des restaurants portugais simples, des bars animés composent notamment ce quartier.

Quelques oeuvres de street-art ont attiré notre attention mais finalement le cœur de ce quartier nous a un peu déçu, à part la jolie place « Praça de Carlos Alberto ». Peut-être  parce que nous y sommes allés le matin ? Perso, je m’attendais plutôt à un genre de Camden Market à Porto, ce n’est pas vraiment ça…

Jardins du Palais de Cristal

A l’extrémité de ce quartier se trouvent les jardin du Palais de Cristal (Jardins do Palacio de Cristal). Autant le quartier en lui-même nous a laissé sur notre faim, autant ce jardin nous a vraiment plu.

En entrant, on arrive directement sur le pavillon Rosa Mota, cette espèce de soucoupe volante géante, aujourd’hui utilisée comme salle de sports ou de spectacles.

Une fois que l’on a contourné cette salle, on découvre un jardin totalement romantique.

Pelouses bien entretenues, massifs fleuris, colonnes, vues magnifiques sur le Douro, tout invite à la flânerie et au romantisme!

Et que dire de cette petite tour surplombant la ville, offrant une vue unique sur Gaia et le Douro ?

Nous repartons du jardin conquis et apaisés par tout ce charme et cette verdure et prenons la direction du Cais da Ribeira afin de louer un vélo.

Au passage, nous mangeons de délicieuses pizzas dans une petite rue perpendiculaire à la Rua das Floras, dans cette même pizzéria où tout était complet il y a 2 jours, Pizzeria Bella Mia. Cette fois-ci, nous avions réservé ! Elle est n°1 des pizzérias sur TripAdvisor, et franchement, c’est mérité.

 

Balade en bord de mer en vélo

En effet, nous avons tellement aimé la balade au bord de l’océan que nous souhaitons la prolonger. Et pour cela, rien de tel que le vélo.

Nous louons donc 3 vélos pour un prix très raisonnable (18€ les 3 me semble-t-il, pour 3 heures) chez Durus Bike, juste à côté du Cais da Ribeira et partons sur les traces de la voie de tramway puis sur notre parcours piéton du jour précédent.

Malgré une route fréquentée et quelques parties pas très adaptées aux vélos, on arrive sans difficultés au Jardim do Passeio Alegre. A partir de là, les infrastructures sont bien mieux et la balade le long de l’océan devient un vrai plaisir.

Nous suivons ces beaux aménagements jusqu’au Castelo do Queijo.

Castelo do Queijo

Ce fort, qui date du XVIIe siècle est doté de tourelles et de canons. Il est installé sur un énorme rocher avec une vue imprenable sur l’océan et la plage.

Il y a plein de petits groupes de retraités qui jouent aux cartes au pied du fort, c’est bonne ambiance !

L’entrée coûte 50 cts et permet l’accès à ces tourelles et canons mais aussi à une petite exposition.

Sur la gauche des tourelles, le bord de l’océan jusqu’à Porto, sur la droite la plage prisée des surfeurs, Praia de Matosinhos.

Bon, ok, la vue sur les usines n’est pas top, mais la plage est grande et dotée de sable fin.

Après cette visite, nous repartons dans l’autre sens.

Pour cette promenade à vélo, comptez environ 3 heures pour parcourir les 20 km tranquillement et vous arrêtez ici ou là.

Derniers moments, dernier coucher de soleil

Dernière soirée avant le départ demain matin, nous passons une dernière fois sur le Cais da Ribeira et prenons la direction de Vila Nova.

Pour ces derniers instants, nous décidons de retourner du côté du Mosteiro da Serra do Pilar pour vivre un nouveau et dernier et coucher de soleil. 

Nous sommes vendredi, il y a beaucoup de plus de monde que la veille. Le Jardim Do Moro est rempli de jeunes (et moins jeunes) qui vivent ce moment de façon festive. Des foodtrucks sont installés et il y a peu de place où s’installer dans le jardin comme près du monastère.

Chacun admire le coucher de soleil entre rires, bavardages et musique.

Nous repartons en marchant sur le pont Dom Luis qui permet d’avoir aussi une belle vue sur la ville.

Nous terminons ainsi ce beau séjour à Porto. Le lendemain, le métro nous conduira à l’aéroport pour un vol retour sans souci.

Bilan, Porto avec des ados

Cette ville est vraiment très agréable, facile à vivre et bon marché. C’est une destination que nous vous recommandons pour ses aspects variés, entre architecture, histoire, traditions, son charme naturel et sa douceur de vivre apportée par l’océan.

 

Idées d’activités pour visiter Porto avec des ados :

Vous aimerez aussi :

Que faire à Porto sous la pluie ?

Quel budget pour visiter Porto ?

City-trip : Barcelone

Berlin avec ados

Visiter Londres à vélo avec des ados

Un week-end à Amsterdam

 

Sitographie

World of Discoveries : https://www.worldofdiscoveries.com/

Crêperie la Bombarde : https://www.facebook.com/CreperiaLaBombarde

Pizzaria Bella Mia : https://bellamiaporto.negocio.site/?utm_source=gmb&utm_medium=referral

Location vélo Durus : https://durusrentabike.wordpress.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *