LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
Bali

Préparer son voyage à Bali

Ça y est, c’est décidé, vous partez pour Bali ! Voici tous nos conseils pour bien préparer votre voyage ert votre séjour à Bali.

 

Retrouvez notre compte-rendu complet de notre road-trip à Bali

 

Quand partir à Bali ?

Les mois de juin juillet août et septembre sont les mois où le climat est le plus agréable pour aller à Bali avec seulement 4 à 5 jours de pluie par mois et un taux d’humidité faible (enfin, faible pour la région). Il fait chaud toute l’année entre 30 et 32° au plus chaud de la journée.

Evidemment, vous vous doutez bien que ces mois sont les plus prisés… Si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons de partir en juin, qui est apparemment le moins “chargé” des mois d’été.

Le reste de l’année, le taux d’humidité est plus élevé, les pluies étant beaucoup plus fréquentes entre décembre et mars, la saison des pluies.

Cependant, vu l’engouement pour Bali, il n’est pas absurde de partir pendant la saison des pluies si vous voulez profiter davantage des richesses de l’île en évitant la foule. En effet, vous aurez plus chaud, transpirerez plus mais vous aurez beaucoup moins de touristes sur les différents sites.

 

Les formalités administratives

Pour entrer à Bali et pour un séjour de moins d’un mois, il vous faudra un passeport valable plus de 6 mois après la date prévue de retour ainsi que votre billet de retour.

Pour un séjour de plus de 30 jours, il faudra demander un visa touristique et avoir un passeport valable au moins 9 mois après la date du dépôt de la demande.

 

Informations santé : Bali et Indonésie

Aucun vaccin n’est obligatoire. Cependant, avec une forte présence des moustiques et une qualité de l’eau parfois douteuse, il est fortement recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite A qui peut être couplée avec la fièvre typhoïde.

Le traitement antipaludique est indispensable actuellement pour toute l’Indonésie mais pas pour Bali.

Il vous faut prévoir une solution anti-moustiques efficace car la dengue et le Chikungunya sévissent à Bali. De notre côté, on a pris plusieurs flacons d‘insect écran, c’est plutôt efficace et ils proposent des formats qui permettent de les mettre en bagage cabine.

 

Le vol

L’arrivée à Bali se fait en avion à l’aéroport de Denpasar. Il n’y a pas de vols directs depuis Paris.

Vous pouvez vous servir du site algofly pour voir si c’est le bon moment pour acheter vos billets. Attention cependant aux prix moyens affichés, ceux-ci sont tirés vers le bas par des sites comme travelgenio opodo ou autres qui “marchandent” les billets mais posent souvent des problèmes aux voyageurs, problèmes démultipliés en cas de retard de vol et correspondances ratées.

Une fois le bon moment trouvé pour l’achat, nous consultons les sites des compagnies aériennes directement.

Au début de notre recherche, nous avions trouvé des prix attractifs chez Eva Air. L’avantage de cette compagnie est d’avoir une escale à Taïwan plutôt courte (2 à 3 heures en général). Au final, les prix sont plutôt attractifs quand on s’y prend tôt (autour de 700€ hors saison).

Si vous ne craignez pas les escales nombreuses et parfois longues, vous pouvez passer par les compagnies chinoises comme China Southern . Leurs prix sont souvent avantageux.

Après de nombreux essais, recherches voilà la solution qui a été la plus économique mais également la plus pratique pour nous : l’idée est de chercher le meilleur prix pour faire Paris-CDG Singapour. Ce vol est très courant et la concurrence y est intense. Ensuite, prendre un vol Air Asia pour faire Singapour Denpasar. Cette compagnie low-cost est sûre et propose des vols réguliers et de super tarifs.

Nous avons donc trouvé avec Air France KLM en a/r Singapour à 668€ par personne, puis le vol air Asia a/r vers Denpasar pour 116€, soit un total de 784€. Vous pouvez retrouver notre budget détaillé pour 10 jours à Bali ici.

 

Décalage horaire

Il y a +6h par rapport à Paris en été, +7h en hiver.

 

L’hébergement à Bali

Un des plaisirs d’aller à Bali, c’est de trouver des logements variés, avec un excellent rapport qualité prix. Par exemple, à Amed, nous avions un bungalow avec clim grande salle de bain, terrasse avec vue sur mer pour 40€ petit déjeuner compris !

Si votre budget est serré, vous pourrez trouver des hébergements pour 2 à partir de 20€.

En grande famille, il est possible de louer une villa et même avec le personnel qui va avec. Cela permet de garder l’intimité d’un logement rien qu’à soi, sans avoir à partager la piscine ou des communs, souvent dans des conditions luxueuses.

Les chambres d’hôtes sont appelées homestay ou losmen en balinais. Elles permettent d’éventuellement vivre une expérience immersive et de découvrir les moeurs locales.

Nous sommes passés par booking, il y a un énorme choix de logements. Faites bien attention à localiser précisément le logement sur un carte, car les distances sont longues à parcourir à cause de la densité de la circulation notamment.

 

L’itinéraire à travers Bali

Voici les principaux lieux où passer pour ne rien rater de Bali :

Votre itinéraire passera forcément par certains de ces points :

Ubud, centre spirituel et commercial de l’île

Lovina et ses plages célèbres pour ses dauphins

Sanur, la station balnéaire familiale, point de départ vers les îles

Nusa Penida, l’île qui a la cote, “so instagrammable” !

Les rizières de Jatiluwih, les plus authentiques

Les rizières de Tegallalang, les plus touristiques

Amed, pour son côté plus paisible et ses spots de snorkelling ou de plongée

Batur, le volcan dont l’ascension restera gravée dans vos mémoires

Munduk, un lieu un peu moins connu pour les amoureux de la nature, entre lacs, cascades, montagnes

 

Les activités

L’activité touristique étant bien développée à Bali, vous aurez accès à de très nombreuses activités à Bali.

Voici quelques activités que nous avons sélectionnées :

  • visites de temples ; Bali est le lieu idéal pour la visite des temples. Ils sont innombrables, bien entretenus, hindouistes ou bouddhistes et très souvent magnifiques.
  • découverte des rizières ; à pied et même à vélo, parcourez les rizières balinaises, si photogéniques. Les 2 plus connues et les 2 plus belles sont celles de Jatiluwih et Tegallalang.
  • plongée / snorkelling ; Bali possède de beaux spots, notamment à l’est, vers Amed. L’eau y est belle et chaude, l’idéal pour le snorkelling. Sur Nusa Penida, vous pourrez nager avec des raies manta.
  • danses balinaises ; à Ubud par exemple, vous pouvez assister à ces danses, avec une mise en scène étonnante, menées par les danserus dans des costumes et des masques très colorés. L’orchestre s’appelle Gamelan.
  • cours de cuisine ; un autre “must do” à Bali, tant cette cuisine est exotique et raffinée. Vous pourrez en faire dans de nombreux endroits, par exemple à Kuta ou à Ubud.
  • cascades ; vous pourrez accéder à de nombreuses cascades spectaculaires et photogéniques, comme par exemple la cascade Tegenungan, à mi-chemin entre Ubud et Denpasar.
  • ascension/trek ; l’ascension du Mont Batur, au lever du soleil, offre un magnifique panorama. d’autres acitvités sont à faire autour de ce volcan, canyoning, rafting, vtt, …
  • massages ; pour moins de 10€, offrez-vous un moment de bine-être avec un fameux massage balinais. Ce service est proposé dans de nombreux hôtels, sur les plages, en ville etc…
  • visiter les plantations de café ; à Bali Pulina, vous pourrez visiter l’une d’elles et dégustez les productions locales.
  • faire la fête à Kuta ; certes Kuta n’a plus grand chose de balinais, mais pour les fans de fiesta, c’est “the place to be” !
  • découvrir la vie des singes ;  le Sacred Monkey Forest Sanctuary ou forêt des singes à Ubud vous permet de vous promener au milieu des singes en liberté dans la jungle et dans un temple abandonné.
  • négocier les prix ; vous pouvez et même devez négocier les prix à Bali. Un des endroits idéaux reste le marché d’Ubud ou vous pourrez dégoter aussi bien de l’art/artisanat local que des tee-shirts kitschs à souhait.
  • faire du surf ; réputer pour son spot de surf, Kuta est très fréquenté par… les surfeurs, logique non ?

Vous pouvez découvrir 6 activités plus en détails dans notre article 6 activités coups de coeur de blogueurs voyage.

 

Les transports sur place

Pour vous déplacer à Bali, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • louer un scooter : le plus fun, le plus “libre”, le moins cher. Attention, il faut rouler à gauche et il faut quand même maîtriser la conduite d’un 2 roues car la circulation à Bali est un peu spéciale! 5€ / jour en passant par l’hôtel.driving rush hour GIF by Looney Tunes
  • louer une voiture : se déplacer en voiture est souvent plus lent qu’en scooter vu l’étroitesse des routes, les bouchons etc… Nous l’avons fait entre Sanur et Amed sans soucis, mais c’est une partie de l’île assez tranquille et c’était hors saison. La conduite est assez “funky” donc il faut être à l’aise au volant pour se lancer dans l’aventure.
  • prendre le bus, le train : euh en fait c’est inexistant à Bali ! Donc à oublier ! Il y a bien quelques bus mais il s’agit souvent de bus qui participent au trajet de touristes d’une île à l’autre. Egalement quelques minibus appelés bemo, mais c’est souvent trop anarchique pour pouvoir s’y fier.
  • prendre le taxi : une option intéressante pour certains trajets, comme entre votre dernier logement et l’aéroport. Il faut négocier les tarifs.
  • location de voiture avec chauffeur : c’est LA formule idéale et le plus sûre si vous avez le budget. Le chauffeur vous sert également de guide, il connaît les endroits, les raccourcis, les passe-droits, … Il faut compter 50 à 70€ la journée en plus de la location de la voiture.

Faire ses valises

Dans notre petite valise cabine, nous avons emporté :

  • sous-vêtements
  • trousse de toilettes (avec de petits flacons de 100Ml max pour le shampooing le savon même si on en trouve dans la plupart des logements)
  • shorts (pour les femmes, évitez les micros-shorts)
  • maillots de bain
  • 1 polaire (pour l’avion ou les balades en altitude)
  • 1 pull ou gilet
  • 1 pantalon “baroudeur”
  • 1 k-way
  • 1 petit sac à dos pour les balades et randonnées
  • 1 serviette micro-fibres
  • lunettes de piscine (qui nous ont servi en mer aussi!)
  • des sandales

 

Budget

En moyenne, le coût de la vie est 40% moins cher qu’en France.

Pour les billets d’avion, la fourchette basse est autour de 700€ par personne, la fourchette haute 1200€ par personne.

Les logements ont un très bon rapport qualité/prix à Bali. Comptez 30€ pour un logement confortable avec petit déjeuner compris.

En ce qui concerne les transports, les locations de véhicules sont également très abordables. Environ 30€ par jour pour une petite voiture, le plus intéressant reste la location de scooter à partir de 5€ par jour. A réserver nénamoins aux personnes à l’aise sur 2 roues !

Vous pourrez manger à bon prix également ; comptez 5€/personne pour un repas tout à fait correct.

Retrouvez tous les détails du budget de notre séjour à Bali dans notre article dédié : Bali : budget pour un séjour de 10 jours.

 

Les guides à consulter, les blogs à visiter

Pour récolter des informations, faire notre itinéraire, choisir les visites (c’est le plus dur tant il y a de temples, de cascades… à voir), nous avons utilisé :

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *