LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
France Grand Est

Le Festival des Moissons Rock

Un peu par hasard, en passant par Reims, j’ai vu une affiche pour un concert de Trust. Fan des pionniers du rock musclé français, je me suis vite renseigné et ainsi ai pu participer pour la 1ère fois au festival Moissons Rock. Une première qui ne sera pas la dernière !

 

Les Moissons Rock, qu’est-ce que c’est ?

Les Moissons Rock est un festival rock qui se déroule tous les ans courant mai sur 2 jours dans le département de la Marne, à Juvigny, en extérieur. Deux scènes (dont un chapiteau) permettent d’enchaîner les groupes. En 2018, 10 groupes étaient à l’affiche le 18 et 19 mai.

 

Un chouette logo vu aux Moissons Rock

 

 

Une ambiance festive et bon enfant

L’avantage d’être à la campagne, c’est d’avoir de l’espace. Ici, il est facile de se garer sur un grand parking à 200m du site du festival, de camper. De même, ici pas de problème pour approcher les scènes. Pas de bousculades ni de foule. Mais quand les artistes dégainent leur instrument, l’ambiance est bel et bien là !

La petite scène
La grande scène sous chapiteau

L’ambiance du site est sympa dès la fouille habituelle passée. Des petites affiches rigolotes convient les fumeurs à respecter les lieux et même dans les toilettes, le sourire reste présent.

Bonne ambiance, même dans les toilettes !

Evidemment, il n’y a pas que des toilettes (sèches), un parking et un camping. On y trouve petite restauration, buvette mais aussi et surtout, garderie. Voilà une idée sympa pour profiter du rock’n’roll qui va bien sans se soucier de ne pas perdre le petit dernier parmi les festivaliers…

Voilà le décor est planté, les vessies vidées, les enfants gardés, les estomacs rassasiés, on va pouvoir passer aux choses sérieuses !

 

20H, les décibels débarquent

En cette première soirée, tout le monde – ou presque – est venu pour Trust. La moyenne d’âge du public est, il faut bien l’avouer, plus proche de 50 ans que de 20 ; et alors ? Les fans vieillissent en même temps que leurs groupes favoris, c’est comme ça.

Avant l’arrivée de Bernie et Nono (ok, Trust ce n’est pas que ces deux-là ; euh, en fait, si !), un groupe passe sur la grande scène du chapiteau dès 20h, LA  POISON.

Un univers bien particulier, avec une prédominance de vert et attitudes robotiques, masques et déguisements grand-guignolesques, le groupe électro-chimique assène son rock vitaminé avec aisance et brio. On pense à Hives mais pas que et on se laisse embarquer dans leur monde. Une basse se fait clairement entendre ainsi que des claviers alors que… pas de bassiste ni de clavier sur scène. On suppose donc un “playback” pour ces deux instruments, mais cela ne se perçoit pas plus que ça. C’est bien huilé, les refrains sont entêtants, le public adhère même sans connaître. Le groupe quitte la scène et on se surprend à fredonner Shake it ou encore Open your Eyes. Bien joué La Poison!

Pas de temps perdu, la musique continue sur la petite scène avec LA VILLA GINETTE. Quatre jeunes musiciens qui mêlent chansons à texte et rap. C’est rythmé et enlevé. Le temps de se placer et de boire un coup avant l’arrivée tant attendue de TRUST.

 

Trust !

Trust débarque pour une énième reformation. Les deux piliers sont évidemment là, Bernie et Nono, en grande forme. On a du mal à se dire que les deux compères ont dépassé les 60 ans !

A leur côté un line-up récent, efficace.

Après un 1er titre pour se rôder, Bernie fait venir 3 choristes sur scène qui ajoutent une dose de bonne humeur grâce à leur sourire et puissance vocale sur les refrains. Une touche originale pour un groupe de “hard/metal” mais intéressante. Cependant, pour ceux qui avaient écouté leur nouvel album n’ont pas été surpris, ces choeurs étant bien présents sur la majorité des titres de ce nouvel opus.

Les titres s’enchaînent et Trust n’est pas venu pour faire dans la nostalgie. C’est bien une tournée pour leur nouvel album et le set-list le confirme.

Le public réagit bien et quelques pépites font monter l’ambiance, comme “le Gouvernement comme il respire” qui confirme que Bernie n’a pas perdu sa hargne !

Le 2ème et dernier rappel sera une version dynamitée d'”Antisocial” que Trust ne pouvait pas ne pas faire. Un bouquet final de décibels et de guitare ciselée.

Un peu sonnés par cette démonstration, une personne de l’organisation nous remet les idées en ordre et nous rappelle que ce n’est pas fini !

 

Un fin tranquille

La Villa Ginette revient sur la petite scène pour une dernière transition avant Yaniss Odua, chanteur reggae. Bon, j’avoue, le reggae ce n’est pas notre tasse de thé, mais cela a permis de faire redescendre tranquillement la colère laissée par Trust, et nous préparer gentiment à quitter le festival.

 

En bref, un chouette “petit” festival, qui propose une programmation de qualité et éclectique, vivement 2019 !

 

L’interview de Laurent (programmation du festival)

Pour mieux connaître ce festival, nous avons interviewé Laurent, qui s’occupe de la programmation.

Depuis quand ce festival existe-t-il ?

Il existe depuis 1994 , c’était la 24ème édition cette année.

Quelle a été la tête d’affiche dont vous avez été les plus fiers ces dernières années ?

Plusieurs me viennent à l’idée: Astonvilla sur les premières années; depuis Thiéfaine, Shaka Ponk, Louis Bertignac, Skip the Use,Cali, Dub Inc, Danakil et plein d’autres…

Comment est définie la programmation ? Y a-t-il un appel à candidatures ou savez-vous déjà quels groupes vous allez solliciter ?

Depuis longtemps nous sommes référencés dans des bases de données; les productions artistiques (tourneurs) nous envoient des mails ou appellent pour nous parler de leurs artistes en tournée; je fais également la démarche d’appeler quand je cible quelqu’un en particulier afin d’avancer au plus vite dans les négos…j’ai une idée assez précise des groupes que j’aimerais voir ou revoir sur la scène des Moissons.

Quelle a été l’année où la fréquentation a été la plus forte ?

Il me semble qu’en 2017 et 2016 ont connu des bons taux de remplissage…

Quel retour sur cette édition 2018 ?

Un très bon cru même si j’avais espéré plus de monde la samedi avec Naâman et Ultra Vomit, mais je ne vais pas bouder mon plaisir! ça reste 2 très belles soirées avec un public au top!!!

Comment envisagez-vous l’évolution de cet évènement ?

Pour l’instant, faisons le bilan du 24 ème, remobilisons les moissonneurs et on préparera les 25èmes Moissons sereinement dès septembre prochain!

Le prochain festival des Moissons Rock devrait avoir lieu les 8 et 9 juin 2019…

Merci et à bientôt !

Liens utiles :

Les Moissons Rock http://moissonsrock.org/site2018/index.php

Trust : https://www.difymusic.com/trust#

La Poison : http://www.la-poison.com/

La Villa Ginette : https://www.lavillaginette.fr/

Yaniss Odua : http://www.bacorecords.fr/artist/yaniss-odua-fr/

 

Autres festivals testés dans la région :

Le Festival Renaissances

Le Festival Ma Rue Prend l’Aire

 

 

Please follow and like us:

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *