LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
France Grand Est

Hébergement insolite au lac du Der : Meshutes

Lors d’un week-end au lac du Der, nous avons séjourné dans un endroit tout à fait charmant et convivial nommé Meshutes. Tranquillité, originalité, confort, découvrez avec nous cet hébergement insolite au lac du der, dans ce petit coin de paradis au cœur de la région Grand-Est.

 

Où se trouve le lac du Der ?

Notre week-end s’est entièrement déroulé au lac du Der. Il s’agit du 2ème plus grand lac artificiel d’Europe. Pour vous donner une idée de sa taille, le lac du Der est quasiment 2 fois plus grand que le lac d’Annecy. Il est de plus réputé pour ses paysages verdoyants, ses forêts de chênes (der signifiait chêne en gaulois…), ses bases nautiques et de loisirs, son casino et est considéré comme un haut lieu de l’observation des oiseaux sauvages, notamment des grues cendrées.

Le lac du Der se trouve à 211km de Paris, 100km de Reims, 260km de Strasbourg ou 375km de Lyon.

Pour plus d’informations sur le lac du Der, consultez notre article dédié.

 

Où se situent les logements insolites Meshutes ?

La superficie du lac est impressionnante, elle est de 48 km² ! Il y a 80km de rives mais une piste cyclable permet de faire le tour du lac en 37km.

Mes Hutes se trouvent au Port de Nemours, au nord-est du lac, au cœur de la forêt.

La piste cyclable est toute plate, vous pouvez donc facilement, à vélo, aller d’un point à l’autre.

 

Yourtes, wigwam et tipi

Arrivés vers 18h à « Mes Hutes« , nous sommes accueillis par Hubert. Il nous fait visiter les lieux.

Tout d’abord, un espace partagé regroupant, pour chaque hébergement, un coin cuisine indépendant , des WC, douche et lavabo. Une grande pièce commune permet de se reposer, de lire, de jouer, de bavarder, de manger… Une grande terrasse complète le tout, permettant également de manger, une grande table et des barbecues étant à disposition.

Puis, on admire la vue 100% nature face au lac. Les hébergements s’intègrent parfaitement au cadre bucolique.

Il y a 5 logements pour 4 personnes. Yourtes, tipi, wigwam, vous avez le choix !

On est bluffés par la qualité des constructions. Chaque logement a son cachet, sa décoration, son odeur (Numéro3 a été surpris par l’odeur de chèvre dans la yourte… Logique a répondu Hubert, les yourtes sont isolées avec des poils de chèvre!). C’est charmant et cosy !

De notre côté, on a choisi le wigwam.

Le wigwam était la demeure traditionnelle de certains Amérindiens de la forêt nord-américaine. Fabriqué en bois et en toile, il est spacieux et lumineux.

Son toit en toile amovible protège du soleil et une fois replié, on peut profiter du ciel, notamment la nuit pour s’endormir en observant les étoiles.

 

Petit tour à la plage

Tout autour du lac, plusieurs plages sont aménagées. Celle proche d’Eclaron possède du sable plutôt fin et agréable. Après un petit pique-nique à l’ombre, on profite du sable et du soleil.

Soirée conviviale

Nous retournons au logement. Après une douche, nous retrouvons Hubert et sa femme sur la terrasse commune. La conversation s’engage et on commence à refaire le monde !

Hubert installe la grande table et le barbecue et nous voici tous ensemble rassemblés autour de grillades. La belle vie quoi !

Il est temps de rejoindre notre wigwam. On s’installe confortablement dans nos lits, le regard tourné vers le ciel. Numéro 3 s’endort en essayant de distinguer satellite et avion ; de notre côté, on tombe dans les bras de Morphée en espérant voir une étoile filante.

milky way night GIF

Petit déjeuner en plein air

Après une bonne nuit, nous nous réveillons aux bruits de oiseaux. Hubert nous ramène un copieux petit déjeuneur que nous prenons face au lac.

Un cygne vient d’ailleurs nous rendre visite, juste avant que l’on ne parte à l’aventure en canoë.

Balade en canoë

 

Quel bonheur au petit matin de parcourir le lac, sans un bruit « humain »… A part Numéro 3 qui pose toujours plein de questions ! L’eau est à 24°, on est accompagnés par des nageuses pendant quelques mètres qui prennent un bain matinal bien agréable.

On traverse jusqu’aux arbres en face. Hubert nous a conseillé d’y aller car les paysages sont ceux d’une mangrove. Et effectivement, les arbres poussent dans l’eau, ça ressemble bien à une mangrove tropicale !

Accrobranche et plage

Pour finir le week-end, nous emmenons Numéro 3 sur le port de Giffaumont puis à l’accrobranche nommé « AccroDer« . Il est vraiment bien fait, dans une belle forêt où les parents qui suivent, plus ou moins anxieux, les acrobaties de leurs enfants sont à l’ombre.

On a aussi droit à des vues sur le lac, moins sauvage à cet endroit.

On repart en vélo vers la plage d’Eclaron ; ici vue de la piste cyclable.

Derniers moments au bord de l’eau et au soleil et notre séjour se termine ainsi au lac du Der.

Bon à savoir :

Parmi les activités à faire autour du lac :

  • l’été, jeux gonflables pour les enfants
  • plusieurs plages de sable tout autour du lac
  • promenade sur la base de loisirs et le port
  • bateaux électriques à la location
  • minigolf
  • accro-branches
  • école de voile
  • planche à voile
  • location d’optimiste, catamaran, canoë ou pédalos
  • location de bateaux électriques
  • espace jet ski
  • promenade en forêt
  • VTT
  • casino

 

Nous avons été enchanté des moments passés à « Meshutes ». Le cadre est magique, toute cette nature, c’est vraiment ressourçant. Ces hébergements combinent confort et originalité et les hôtes sont si accueillants qu’on aimerait pouvoir prolonger le week-end ! Si vous aimez la convivialité, la nature et le confort d’un logement original, on ne peut que vous recommander « Meshutes » !

Pour réserver, contactez Hubert au numéro présent sur leur site : https://meshutes.fr/

 

A lire également :

Grand-Est : roadtrip en Meuse

Reims : visiter la cathédrale de Reims

 

Utile pour votre visite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *