LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
Amérique New York USA

New-York, une semaine en famille

Partir à New-York et visiter la ville de New-York, c’est mettre du vécu et du ressenti sur des lieux vus et revus, c’est toucher du doigt nombre de ces symboles de cette Amérique qui, depuis notre enfance, nous attirent et à la fois nous répulsent… Voici le récit complet de notre séjour à New-York.

 

Cet article est long, voici quelques repères et liens internes :

 

1er jour : Paris-New-York

LA mauvaise nouvelle avant de partir

Quelques jours après avoir bouclé nos préparatifs, ne voilà-t-il pas que numéro 2 se fait une entorse à la cheville !

No Way Omg GIF by Laff

Notre voyage à New-York se transforme alors en véritable expédition alors qu’elle s’annonçait déjà complexe avec une poussette et un lascar de 2 ans. Ca devient carrément une mission commando avec un fauteuil roulant et une paire de béquilles en plus !

 

Vol Paris – New-York en en A380 et sky priority

8h30, le soleil vient de se lever, encore une belle journée, et il va bientôt arriver, et non, pas l’ami Ricoré mais l’ami Berlingo qui une fois de plus nous sauve la mise ! Fauteuil roulant, poussette, lit parapluie, 4 bagages soute et 2 bagages à main, ouf, tout tient.

DSC_0273.JPG
Cherchez pas, pour une famille de 5, le Berlingo, y a pas mieux !

Une fois la voiture laissée à proximité de Roissy, nous voici dans le terminal 2. On se sent à la fois berger et chien de berger ; il faut en permanence regrouper la petite troupe, le petit dernier ne voulant pas rester plus de 15′ dans sa poussette, numéro 2 testant ses capacités de contrôle de son fauteuil dans l’immense hall…

Heureusement, nous sommes rapidement pris en charge par Air France : en effet, numéro 2 étant en fauteuil roulant, une procédure spécifique nous permet de ne pas attendre aux différentes étapes avant le vol ; en gros on grille tout le monde ! 🙂

Ça s’appelle sky priority ; normalement, c’est pour ceux qui paient les billets super chers et qui ont 3 fois plus de place dans l’avion que ceux qui sont en classe éco. Mais là, on y a droit et c’est plutôt sympa… Surtout pour passer les contrôles d’identité et l’embarquement qui, dans un A380, est assez long.

Juste avant de s’installer, nous admirons la bête par la baie vitrée…

DSC_0279-EFFECTS.jpg
A380 – vol AF06

A380

Grâce à notre petit blessé, nous avons accès à des places avec un peu plus d’espace aux jambes, le rang 15, qui fait face à une cloison. Cela tombe plutôt bien car, à vue d’oeil, la place pour les jambes entre les sièges éco semble décevante. Il doit s’agir d’un des tout premiers A380 car la tablette semble déjà un peu dépassée avec sa télécommande dont le fonctionnement est parfois un peu capricieux. L’A380 offre des webcams pour admirer les paysages au décollage et atterrissage ainsi que des cartes interactives. Chouette !

DSC_0280.JPG
Tablette de l’A380 – webcam placée sur la queue de l’avion

Le vol n’est toutefois pas de tout repos car numéro 3 ne dort pas du tout.  Jusqu’à 2 ans, les enfants ne paient pas leur billet si on les prend sur nos genoux. Un lit peut être placé sur une paroi mais le nôtre ayant quasiment 2 ans, il est trop grand pour pouvoir dormir dedans. Résultat, pendant 7h30 sur nos genoux… Heureusement, grâce à la place que nous avions aux jambes, il a pu se “promener”, mais cela a été plutôt pénible !

A part ça ( et c’est déjà beaucoup!) le vol se déroule sans souci ; cet avion est impressionnant de stabilité et de silence. Une fois arrivés à l’aéroport JFK à New-York, rebelote pour le “grillage” de tout le monde ! Le contrôle d’identité est très poussé : photo de chaque voyageur, empreintes digitales de tous les doigts, contrôle du passeport… Autant dire que quand les 500 voyageurs arrivent à ce contrôle, il y en a pour un moment. Pour nous, ça a duré 10 minutes et nous voici déjà à récupérer les bagages.

Pour info, pour 4 personnes (puisque les enfants de moins de 2 ans ne paie pas si pas de siège individuel), nous avons payé 2400€ sur Air France, vols directs. Au fait, nous avons un article spécial “New-York pas cher“, ça peut aider  🙂

 

Petite sortie à Manhattan au coeur de New-York avant d’aller au logement

Il n’est pas très facile de se repérer dans les “air-trains” (trains qui font la liaison entre les terminaux), surtout que nous devons passer forcément par les ascenseurs… Finalement, nous sortons en plein Manhattan à Pennsylvania Station et nous nous retrouvons quasiment au pied de l’Empire State Building ! Nous voilà au coeur de la Grosse Pomme, au pied de ces fameux gratte-ciel (gratte-cieux??) !

DSC_0288
L’Empire State Building, un des tout premiers building que nous apercevons.
DSC_0286
33ème rue

Nous atteignons la station désirée et fort heureusement, il y a des ascenseurs pour prendre le PATH (genre de RER, trains de banlieue). 25 minutes plus tard, nous sortons à Journal Square, la gare qui se trouve à Jersey City. Plus que 15 minutes de marche, bagages + fauteuil + poussette, nous commençons à bien fatiguer et nous sommes bien soulagés d’arriver.

DSC_0289
L’immeuble où nous logeons, entièrement dédié aux Airb’n’b
DSC_0290
Du street art au carrefour près de chez nous
DSC_0477
Notre quartier à Jersey City

Découverte du quartier

Nous découvrons davantage le quartier en sortant chercher à manger, il est 21h, numéro 1 m’accompagne.

“Dis, c’est moi ou ça craint ce quartier ?”

“Euh… Laisse-moi réfléchir…”

A peine dit, on voit un homme qui traverse la rue et s’approche. Il parle vite et je capte quelques mots comme “jail” “money” “need to go to New-York”… Bref, un mec qui veut nous taxer quelques dollars. Charmant 1er contact avec la population locale !

Un “French, sorry, don’t understand” nous permet de ne pas froisser notre nouvel ami et nous arrivons à proximité du Burger King… qui est fermé ! Quasiment face au Burger King, il y a une petite pizzeria ; pas de tables mais un comptoir où sont attablés 4 hommes, occupés à regarder le baseball à la télé en croquant dans leur part de pizza. Les parts sont de belle taille, nous prenons donc une part par personne et une bouteille de 2 litres de Pepsi. 13$, voilà un repas économique !

En repartant, nous croisons un mec complètement à l’ouest (crack, héro?), gestes répétitifs et monologues à voix haute, le tout agrémenté d’un maniement de bâton un peu inquiétant… Nous le croiserons tous les jours, quasiment toujours au même endroit.

La pizza est vite engloutie et après un rapide déballage des bagages et l’installation du lit parapluie, nous nous endormons fourbus, impatients d’être au lendemain pour entrer dans le vif du sujet.

 

Jour 2 à New-York : Midtown Manhattan

Jetlag et ptit déj’

Le jetlag ne nous a pas oubliés, et numéro 3 se réveille en pleine forme à 5h. Il est tout excité, il saute partout et crie par la fenêtre, ce qui nous vaudra un petit message de notre hôte Airb’n’b nous demandant de ne pas faire de bruit par respect pour les autres locataires … Oops…

Nous sommes dans la rue à 6h à la recherche d’un endroit pour prendre un petit déjeuner typique car nous n’avons rien en stock. Il y a un établissement nommé Wonderbagels non loin du Burger King où nous entrons. Il y a pas mal de choix, du sucré, du salé, des bagels, des omelettes etc… Pour une trentaine de dollars, nous avons chacun quelque chose à manger et à boire.

 

A la découverte de Manhattan !

Station WTC

L’estomac maintenant plein, nous prenons le chemin de Journal Square pour rejoindre la station WTC (World trade center) au coeur de Big apple comme disent les New-Yorkais. Le trajet est un peu plus court que pour aller à 33rd street et la gare de WTC est impressionnante. On dirait un squelette de dinosaure ou de baleine géante.

DSC_0295DSC_0297

Sortir de la station est tout aussi impressionnant. Les buildings donnent le vertige avec notamment le Hilton et le One World Trade Center.

DSC_0299

 

DSC_0303

Grand Central Station – Chrysler Building

Nous allons en direction de Grand Central Station puis de Chrysler Building. L’intérieur de Grand Central Station est grandiose mais ne nous marque pas plus que ça.

DSC_0307
Grand Central Station
DSC_0308
Grand Central Station
DSC_0306
Chrysler Building
DSC_0312
Chrysler Building

Nous laissons Chrysler Building derrière nous pour atteindre la bibliothèque.

DSC_0313.JPG
La bibliothèque

Bryant Park

En la contournant, nous faisons une pause à Bryant Park.

DSC_0320DSC_0322

DSC_0326

5ème avenue – Rockfeller center ; le cœur de New-York

Après cette pause, nous remontons la 5ème avenue. Artère importante de New-York, elle mesure 10km et parcourt le centre de Midtown. C’est l’une des voies les plus connues du monde.

Un petit arrêt devant la Maison Française (façade art déco reconnaissable avec la devise) et nous arrivons à Rockfeller Center.

DSC_0329.JPG
La Maison Française sur la 5ème Avenue

 

DSC_0334
Les bassins devant Rockfeller Center, Top of the Rock

DSC_0335

DSC_0337
Patinoire devant le Rockfeller Center
DSC_0341
Sur la 5ème avenue

Quasiment face au Rockfeller center se trouve la cathédrale Saint-Patrick. Alors que dans nos villes Européennes les édifices religieux sont les bâtiments les plus élevés, ici cette cathédrale semble minuscule, coincée entre les immenses buildings.

DSC_0342
Cathédrale Saint-Patrick

En poursuivant notre ballade sur la 5ème avenue, nous trouvons cet immeuble d’inspiration haussmannienne, la maison Cartier.

DSC_0346
Maison Cartier

Après avoir passé l’immense Microsoft store, nous arrivons à la dorénavant célèbre Trump Tower.

DSC_0349

DSC_0350
Les fameux escalators de la Trump Tower

Petite déception, pas d’opposants à Trump devant son building ; dommage car ils sont souvent inventifs et cela aurait mis un peu de piment lors de cette visite.

 

Central Park – l’immense parc de New-York

Nous terminons notre montée vers le nord en entrant dans central park. Le printemps arrive tout juste et il est vraiment appréciable de se promener dans cet immense parc après cette longue marche, entourés d’une circulation dense parmi ces gigantesques buildings. Comme un retour au naturel ; dans un parc qui n’a rien de naturel pourtant !

DSC_0355

DSC_0359
Un des nombreux écureuils du parc, comme dans tous les parcs de la ville

DSC_0369

Après un bon moment dans Central park, entrecoupé d’une pause déjeuner à Burger Joint (Le Parker Meridien, 119 W 56th Street), nous descendons la 7ème avenue pour rejoindre Times Square.

 

Times Square

D’innombrables passants, des écrans vidéos géants tout autour, des taxis qui traversent l’endroit comme ils peuvent, des files d’attente pour les spectacles de Broadway, le tout rythmé par le passage de voitures de police ou d’ambulances toute sirène hurlante. Voilà ce qui attend le touriste qui débarque là-bas !

DSC_0373

DSC_0375
Le grand magasin Mms

DSC_0381

DSC_0382
Times Square

Un endroit très coloré, bruyant, intense ! Il parait que plus de 350.000 personnes y passent tous les jours !

DSC_0384
Le fameux Times Square
DSC_0395
Times Square vu des marches rouges du TKTS
DSC_0396
Impressionnant Times Square

Après cette première vraie journée intense, nous rentrons à Jersey City pour un repos bien mérité.

 

Jour 3 à New-York: Pont de Brooklyn, Liberty Island, Skyline, Times Square de nuit

Le pont de Brooklyn – un autre symbole de New-York

Levés très tôt comme les jours précédents, nous sommes dans le PATH vers 7h, descendons à la station WTC puis marchons dans lower Manhattan en direction du pont de Brooklyn. Nous passons devant la chapelle Saint-Paul, lieu où les blessés du 11 septembre pouvaient trouver refuge, elle est entourée d’un petit cimetière. Une construction qui par sa taille et son style contraste étonnamment avec les buildings et immeubles environnants.

DSC_0399.JPG

Le jour se lève tout juste et il règne une atmosphère plutôt calme pour le moment. Il est toutefois un peu tard pour espérer voir le jour se lever du pont de Brooklyn...

DSC_0400.JPG

Nous arrivons au pied du pont de Brooklyn et d’East River, ce monstre de métal est vraiment imposant. Il fait presque 2km de long, il va falloir maintenant retourner en arrière pour accéder à l’entrée piéton.

DSC_0401.JPG

Le passage pour les piétons et les vélos est au-dessus des voies pour les voitures et nous coupe bien du bruit de la circulation, certes peu intense pour le moment. De nombreux coureurs et cyclistes slaloment entre les touristes qui, en avançant progressivement vers Brooklyn, voit de mieux en mieux se découper la skyline et peuvent même apercevoir  vers le milieu du pont la statue de la Liberté.

DSC_0406DSC_0415DSC_0418

D’ailleurs Liberty Island est notre prochaine étape ; une fois arrivés au milieu du pont, nous faisons demi-tour puis redescendons vers Battery Park.

Au passage, nous apercevons le Charging Bull. Mais il y a tellement de touristes autour, prenant selfies et  photos en tout genre, que nous pouvons à peine approcher. Il y a des groupes entiers et la foule est tellement dense que nous ne verrons même pas la fameuse petite fille qui lui fait face…

 

Se rendre sur Liberty Island pour voir la statue de la liberté ou pas ?

Nous arrivons à Battery Park. Sur la gauche, il y a l’embarcadère pour le ferry vers Staten Island.

En préparant ce voyage, dans un premier temps, nous pensions prendre le ferry gratuit vers Staten Island qui permet, selon de nombreux voyageurs, de voir la statue tout en évitant de payer la “croisière” vers Liberty Island. A 5 personnes, cela semble un calcul plutôt intéressant. Mais en regardant les clichés pris par ces mêmes voyageurs, je me rends compte que le ferry pour Staten Island passe tout de même plutôt loin de la statue. Pour les 2 ados, cela nous a semblé quand même mieux d’aller sur l’île même de ce symbole mondialement connu. Nous laissons donc le ferry de Staten Island et continuons vers la droite pour rejoindre l’embarcadère des bateaux de croisière qui font Manhattan – Liberty Island – Ellis Island – Manhattan.

 

Croisière Manhattan – Liberty Island – Ellis Island – Manhattan

En approchant de l’endroit où il faut prendre les tickets, nous constatons que la file d’attente est réduite, ce qui n’est pas le cas de celle qui mène à l’embarcadère… Peu avant, des hommes nous ont abordés nous proposant des tickets pour des bateaux qui tournent autour de Liberty Island sans aller dessus, nous vantant l’attente très réduite et nous racontant que devant la statue, tout était en travaux et que par conséquent la vue sur la statue serait mauvaise. Je dis que je vais réfléchir pour esquiver le vendeur très pressant, mais en s’approchant de l’eau, nous voyons bien qu’il n’y avait pas de travaux du tout…

Nous nous décidons à aller prendre des tickets et là je sors la formule magique : “We have a kid in a wheeling chair, how do we do ? ” Bingo, ça marche à tous les coups, une fois les tickets en poche nous allons directement au point de contrôle, esquivant ainsi une bonne heure et demie de queue !

Le point de contrôle est le même que le passage de la sécurité dans un aéroport. Ensuite, il faut monter dans le bateau qui, une fois plein, met le cap sur Liberty Island.

Si vous voulez faire des photos en approchant de la Statue mettez-vous bien sur l’avant du bateau dès le départ car rapidement, l’endroit est pris d’assaut !

DSC_0438

Liberty Island – la statue de la Liberté

Une fois sur l’île, nous faisons tranquillement le tour de l’île, ce qui permet à numéro 3 de se dégourdir les jambes. Sur le côté opposé à l’embarcadère, il y a une belle vue sur la skyline. La statue n’est pas si imposante que ça, mais le symbole est si fort qu’on ne peut pas insensible.

DSC_0448

DSC_0460

DSC_0463

Une fois le tour fait, il faut de nouveau attendre le prochain bateau… Mais grâce à nos 2 embarcations roulantes, nous coupons de nouveau la file.

Ellis Island

Le bateau nous emmène vers Ellis Island sur lequel se trouve le musée de l’immigration. En effet, cette île a été le lieu de passages de millions d’émigrés. Ce musée retrace très bien les différentes vagues d’immigration et les conditions dans lesquelles elles ont eu lieu.

DSC_0472
Entrée du musée de l’immigration – Ellis Island

Une fois le musée parcouru, on reprend le bateau pour le retour vers Manhattan qui offre une superbe vue sur la skyline.

DSC_0473
La vue sur Ellis Island en repartant
DSC_0475
La vue sur la skyline est sublime !

Une fois de retour sur Battery Park, nous constatons qu’il nous a fallu presque 3h pour l’ensemble de la croisière et des visites, sans pour autant attendre grâce à nos coupe-files vivants. Le prix (18,50$/par personne) est finalement plutôt raisonnable à la vue de tout ce à quoi le ticket donne accès, mais il faut bien réaliser qu’une demi-journée complète est nécessaire.

DSC_0476
A Battery Park, un monument en hommage aux soldats morts pendant la 2nde Guerre Mondiale

Nous remontons vers la station WTC pour rentrer à notre logement afin de faire une petite sieste. Nous décidons de retourner à Manhattan pour profiter de Bryant park et Times square en soirée.

 

Bryant Park et Times square en soirée

Bryant Park est vraiment plaisant quand la nuit tombe. Nous testons le “Wholefoods market” qui nous ravit. Il s’agit d’un genre de supermarché où on peut trouver toutes sortes de fromage, de fruits, de légumes, mais aussi des plats tout faits d’origines variées. Nous choisissons des mélanges de plats chauds qui sont à payer au poids et nous nous installons sur les tables et les chaises du Park. Les lumières de la ville s’allument petit à petit tout autour de nous. Une magnifique soirée contée en détails ici-même.

DSC_0493

Une fois nos plats dégustés, nous reprenons notre chemin vers Times Square. En approchant, la foule devient de plus en plus dense et sur Times Square même, il devient vraiment difficile d’avancer, surtout avec poussette et fauteuil roulant.

DSC_0497DSC_0501DSC_0503

Après en avoir pris plein les yeux, nous rentrons au logement, en prenant comme d’habitude le PATH.

Petit coup de panique nocturne

Sauf que ce soir-là, une fois arrivés à la station Journal Square, alors que numéro 1 sort du wagon et que nous sommes sur le point de faire de même avec nos 2 engins roulants, les portes se referment beaucoup plus vite que d’habitude, et nous voici bloqués dans la rame du train alors que nous sommes au terminus !

Nous voyons les gens sur le quai faire des grands signes en direction du conducteur et prendre en charge numéro 1. Numéro 2 commence à paniquer, nous ne faisons pas les fiers et tentons de remonter les wagons espérant tomber sur un agent travaillant dans le train. Nous rencontrons le conducteur qui commence à nous sermonner, que nous sommes montés dans le train alors qu’il était au terminus (la bonne blague) et puis finalement nous disant que nous avons été trop lents pour descendre. Son ton se radoucit en voyant les 2 gamins dans les sièges à roues et il nous annonce que le train va faire demi-tour et revenir au quai où nous pourrons descendre. Plus de peur que de mal, et nous retrouvons numéro 1 qui aura, au moins, grâce à ce petit événement, pu parler un peu anglais avec des locaux !

 

4ème jour : One World Trade center, Greenwich Village, MoMa

Après une nuit un peu plus longue que les précédentes, nous attaquons notre 4ème journée qui doit nous mener encore à la station WTC, cette fois-ci pour monter au sommet du One World Trade Center.

 

DSC_0504

Comme d’habitude, l’attente se révèle très réduite et après avoir été délestés de 34$ par adulte et de 28$ par enfant, nous accédons à l’ascenseur qui propulse les visiteurs en 1mn au 100ème étage, tout en étant entourés d’images de la ville. Une animation est ensuite projetée sur un mur avant de laisser l’accès à la vue panoramique à 360 degrés.

DSC_0507DSC_0510

La vue est impressionnante et on essaie d’identifier les endroits et tours déjà vus.

DSC_0521DSC_0512DSC_0525

Cependant, si c’était à refaire, je crois que nous serions allés à Top of the rock, qui permet d’avoir une vue certes moins haute mais plus directe sur le coeur de Manhattan. En tout cas, si j’en juge aux nombreuses photos postées ici ou là, c’est la vue du Top of the rock qui me semble la plus jolie.

Les sites officiels pour les horaires, les tarifs… : One world Observatory ; Top of the Rock

 

Washington Park et Greenwich Village

Nous nous rendons ensuite à Washington Park. Des joueurs d’échecs sont installés près de l’entrée, ils semblent jouer de l’argent et essaient de faire entrer les touristes dans leur jeu.

DSC_0532

DSC_0535

DSC_0534

Après que numéro 1 et 3 se sont exprimés dans l’aire de jeux, nous suivons un itinéraire un peu au hasard dans Greenwich village.

Nous passons d’abord par Christopher Park, symbole de la lutte pour la reconnaissance des droits des homosexuels. Nous apercevons quelques belles façades en brique puis, au hasard, nous tombons sur “Little Owl”. Des touristes font des sauts de cabri pour se faire prendre en photo devant. Nous supposons donc un lieu de tournage de “Friends”. (après vérifications, il s’agit bien d’un immeuble en rapport avec cette série).

DSC_0542
Christopher Park

DSC_0545

DSC_0546

Nous arrivons à Chinatown que nous traversons assez rapidement, les différents restos chinois ne nous inspirant pas particulièrement.

DSC_0547
Chinatown

Toujours à la recherche d’un endroit où manger, nous rencontrons 2 françaises qui nous indiquent un resto grec. En  plein milieu de Chinatown mais qui a néanmoins l’avantage d’avoir une grande salle.

 

MoMa

Après un bon repas et un passage dans un parc du quartier, il est presque 15h, l’heure de prendre le métro pour rejoindre le MoMa. En effet, le vendredi à 16H, l’accès est gratuit, ce dont nous voulons profiter car notre petite équipe n’est pas forcément fan d’art moderne. Alors à 25$ par tête…

Arrivés au MoMa, il y a énormément de monde. Les chefs d’oeuvre “défilent” sous nos yeux, Matisse, Miro, Dali, Van Gogh, Rousseau… Mais aussi quelques découvertes comme ces artistes mexicains, tels que Orozco ou Siquieros.

 

Le douanier Rousseau
Siquieros

Toutes les infos sur le MoMa (Museum of Modern Art) de New-York : site officiel 

Avant de reprendre le train pour retourner au logement, nous passons à nouveau devant Bryant Park. Nous y faisons une pause ; manège pour numéro 3 et jeux de société installés gratuitement en fin d’après-midi au moins le vendredi.

DSC_0577.JPG

 

5ème jour à New-York : Central Park – Harlem

Central Park

Nous avions déjà découvert la partie sud de Central Park, nous voici dans la partie nord. Écureuils, aménagements artificiels réussis sont toujours de la partie mais ici, les espaces bitumés sont plus nombreux ; voie large partagée en 2 pour cyclistes et runners, tellement large que pour la traverser sont installés… des feux tricolores !

DSC_0587

DSC_0588

DSC_0592.JPG

Pendant notre promenade, nous observons un groupe assez important, probablement des parents d’élèves avec leurs enfants. Nous sommes dimanche de Pâques et dans les paniers se trouvent de nombreux oeufs multicolores en plastique. Quand nous nous approchons, les enfants sont en train de disposer les oeufs dans l’herbe sans vraiment les cacher. Numéro 3 commence à dévaler la petite pente herbeuse pour se servir innocemment, nous tentons de le modérer dans sa rafle d’oeufs mais une fois rassemblés sur le chemin, numéro 1 contaste qu’il y a des bonbons dans les œufs et repère un gros œuf, peut-être le plus gros du lot. Et le voilà qui s’approche pas vraiment discrètement, chope l’œuf convoité et revient hilare. Maudits frenchies, aucun savoir-vivre !

Nous arrivons tout au nord de central Park, où se trouve notamment une piscine et commençons à nous mettre en chasse – d’un restaurant cette fois.

 

Harlem

J’avais repéré une très réputée adresse où est servie d’excellents brunchs, malheureusement, c’est complet. Nous nous rabattons sur un mexicain qui se trouve sur Malcolm X Bld. Et oui, au nord de Central Park, c’est Harlem !

Bien que noté “B” au niveau de l’hygiène – ce qui perturbera Madame pendant quelques jours – et même si nous sommes les seuls clients, le repas a été bon et bien digéré !

Nous suivons alors l’itinéraire recommandé par un célèbre guide qui commence par Lonely, parcours peu captivant il faut bien l’avouer car à Harlem, à part la 125th où se trouve Apollo Theater, il n’y a pas grand chose qui nous ait intéressés dans ce quartier de New-York.

DSC_0605

DSC_0606

DSC_0608

Nous repassons par WTC où nous faisons un peu de shopping, sans avoir jeté une dernière fois un oeil sur l’étonnant contraste que représente la chapelle St-Paul au milieu des buildings.

DSC_0612.JPG

 

6ème jour : Brooklyn – Smorgasburg

Brooklyn

En cette nouvelle journée ensoleillée, nous partons de bon matin pour Brooklyn et sa promenade appelée Brooklyn Heights. Celle-ci propose une superbe vue sur le pont de Brooklyn et la skyline.

DSC_0614

DSC_0615

En prolongeant cette promenade, on arrive au Brooklyn Bridge Park. Peu d’espaces verts en réalité mais toujours une superbe vue sur la skyline.

DSC_0623.JPG

DSC_0624

 

 

Smorgasburg – Brooklyn – New-York

Nous reprenons le métro en direction de Prospect Park qui se trouve au centre de Brooklyn. En ce dimanche, il y a le Smorgasburg, un festival du streetfood où une centaine d’exposants proposent des plats à emporter aussi divers que variés. (plus d’infos sur https://www.smorgasburg.com/)

DSC_0628.JPG

Disposés en ovale, les stands proposent de la streetfood de nombreuses spécialités et nationalités ; après beaucoup d’hésitations, nous nous décidons pour le stand bolivien. Excellent choix !

Tout le monde s’installe dans l’herbe dans une ambiance familiale sympathique.

DSC_0654.JPG

Après manger, nous flânons dans le parc, comme beaucoup de New-Yorkais.

DSC_0655

DSC_0658

En repartant, numéro 3 s’incruste dans un groupe de djembémen !

DSC_0665

 

Dernier jour – East Village – New-York

Et voilà, c’est le dernier jour. Il faut faire les bagages, remettre en ordre la location. Les propriétaires nous laissent gentiment stocker nos bagages à l’abri pendant une bonne partie de la journée pour que nous puissions profiter de la ville encore un peu avant notre vol prévu à 17h50.

East Village

Nous consacrons notre dernière journée à la visite d’East Village. Ce quartier est connu notamment pour ces avenues nommées par les lettres de l’alphabet, d’où le surnom d’alphabet city. Beaucoup de petites boutiques, de restos, de jardins communautaires pour ce quartier centré autour de Tompkins Park, où nous accompagnons nos 3 rejetons se défouler une fois de plus.

DSC_0666DSC_0667

DSC_0671
Un jardin communautaire

DSC_0673

DSC_0674

DSC_0677
Les chiens ont aussi leurs aires de jeux dans les parcs !

Un peu partout dans le quartier on repère du street art.

DSC_0669

DSC_0670

DSC_0678

DSC_0679

DSC_0680

DSC_0681

DSC_0683

 

Newark Airport

Il est l’heure de retourner chercher nos bagages et prendre le PATH direct Newark, d’où part notre vol retour sur Delta airlines sur Boeing 757.

Les formalités sont de nouveau raccourcies même si nous ne sommes pas aussi bien pris en charge que par Air France. Une fois installés dans l’avion, nous sommes surpris par la place pour les jambes, plutôt satisfaisantes alors que nous n’avons pas réservé de places spécifiques, contrairement à l’aller. Numéro 3 s’endort rapidement après le repas, et du coup, le vol semble passer bien vite !

DSC_0693
Goodbye NYC !

 

Vous aimerez aussi : 

 

Visiter New-York en famille, pin it !

 

 

 

 

 

New-York, New-York, New-York, New-York, New-York, New-York, New-York, New-York, New-York !

5 Comment

  1. un superbe voyage, je vous admire de l’avoir fait avec un tout petit enfant et un autre en fauteuil roulant ! J’espère que tout le monde a kiffé New York !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *