LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
Belgique Europe

Passer un week-end à Namur et Dinant en Belgique

La Belgique est une destination dépaysante sans être trop lointaine, accessible facilement en voiture. En ce week-end de Pentecôte, nous voilà donc sur les routes belges, et plus précisément wallonnes, en direction de Namur, capitale de la Wallonie et de Dinant. Centres historiques charmants, citadelles, châteaux forts, frites et bières locales, suivez-nous à la découverte de Namur et Dinant, ces 2 petites villes pleines de charme ! En bonus, un passage par Sedan, dans les Ardennes.

 

Où se trouvent Namur et Dinant ?

Dinant et Namur se trouvent en Belgique, en Wallonie. Elles sont distantes de 27 km l’une de l’autre.

Namur se trouve à (temps de trajet en voiture) :

  • 3h30 de Paris
  • 2h20 de Reims
  • 1h40 de Lille
  • 3h de Nancy
  • 6h30 de Lyon
  • 1h de Bruxelles

Pour nous le plus simple a été d’y aller en voiture. Si vous habitez dans une métropole régionale, vous pourrez vous y rendre en train.

A titre d’indication, Paris-Namur se fait en 3h en train.

 

Que voir à Namur ?

Se garer à Namur et mésaventure de CB

Après 3h15 de route sous une pluie battante et un vent féroce, nous voici à Namur.

J’avais dans un 1er temps songé à nous garer dans un P+R. Cette solution est très souvent judicieuse car elle permet de se garer à moindre frais dans un espace sécurisé hors de la ville et pour le même prix, un ticket de bus ou de tramway vous mène au centre-ville.

A l’aide de Gmaps, Elle me fait remarquer que notre logement, l’auberge de jeunesse de Namur, se trouve légèrement à l’écart de la ville et qu’il est possible de se garer gratuitement à proximité de celle-ci. Je change donc d’avis pour suivre le sien.

Nous arrivons donc devant l’auberge de jeunesse et nous garons en bord de Meuse.

Malgré le temps médiocre, cette auberge a belle allure.

Nous partons en direction du centre-ville, tout contents d’enfin découvrir une ville nouvelle après ces longs mois de restrictions sanitaires covidiennes.

Sous une pluie fine nous découvrons un 1er aperçu de la citadelle de Namur.

Nous arrivons trempés au centre et recherchons de suite un endroit où manger, vu qu’il est déjà 13h. Nous avons envie de bonnes grosses frites belges !

CB de la mort !

On repère un établissement qui semble correspondre, le choix étant un peu plus limité qu’à la normale puisque seuls les repas en terrasse sont autorisés. Après avoir commandé, Elle dégaine sa carte… qui ne passe pas !

Oh No Reaction GIF by WWE

Effectivement, certaines banques bloquent l’accès de la CB à l’étranger. Voilà quelque chose que nous ignoriions… A ma grande peine, car de mon côté j’avais oublié de prendre mon portefeuille (une vieille ruse pour ne pas payer le resto ! ). Me voilà donc obligé de refaire les 2km qui nous séparent de la voiture à courant, Numéro 3 étant totalement affamé et au bout de sa vie !

Rain Running GIF by nightly
Au ralenti et plus jeune c’est quand même mieux

Je reviens 15 minutes plus tard avec la voiture et me gare directement au centre-ville. La 1ère heure est gratuite et le stationnement est limité à 3h pour un coût total proche de 5€. Cette mésaventure aura au moins permis de vous donner ces infos !

Proud Of You Yes GIF

1er repas belge

Nous voilà attablé à une terrasse chauffée, Numéro 1 se jette sur son assiette de frites et nous testons hamburgers et boulettes locales.

Notre mésaventure de CB nous a mis en retard sur notre planning et nous devons nous activer sérieusement car la réservation pour la Citadelle est à 15h et il est… 14h30. Ok c’est mal barré !

 

La Citadelle de Namur

C’est assurément la visite à ne pas rater à Namur. Réservez à l’avance pour être sûr d’avoir un ticket lors de votre visite.

Après avoir franchi un joli pont piéton, nous faisons face à la Citadelle.

Il y a un téléphérique qui permet d’y monter mais le temps d’obtenir le billet et d’attendre notre tour, on se dit qu’on a plus vite fait d’y monter, surtout qu’une surprise artistique attend le visiteur à mi-parcours.

Tortue géante

En effet, après quelques minutes d’effort mesuré, le promeneur se trouve face à “Searching for utopia” de Jan Fabre.

Cette tortue géante est présente depuis 2015 et domine la ville tout en étant devenue un de ses symboles.

Nous poursuivons la montée et apercevons le téléphérique.

téléphérique namur
Le tout nouveau téléphérique

Au fur et à mesure de la montée, on a de plus en plus belles vues sur la ville.

On reconnaît la cathédrale Saint-Aubain avec son dôme sur la gauche.

On arrive ensuite au château des comtes. C’est à cet endroit que se trouvait au Moyen Age le logement des Comtes de Namur. La bâtisse actuelle date du 19e siècle et est dorénavant un restaurant.

Une tour, vestige chateau des comtes citadelle, au fond à droite le restaurant

On continue à grimper gentiment et on passe devant un gros bâtiment sur la droite. Il s’agissait d’une fabrique de poudre et de projectiles. Depuis 1990, il sert d’atelier au parfumeur namurois Guy Delforge.

On arrive enfin à l’ancienne caserne qui a abrité jusqu’à 1200 soldats. En 1977, l’armée belge a quitté les lieux et cette caserne est devenu l’endroit central des visites de la Citadelle. En effet, c’est dans celle-ci qu’on trouve “Terra Nova“, l’accueil des visiteurs, le départ de la visite des souterrains et du petit train.

Terra Nova

Nous avions pris des tickets comprenant la visite de Terra-Nova et des souterrains. Malheureusement, notre mésaventure avec la CB nous a mis en retard et nous avons raté le départ de la visite des souterrains…

The Fresh Prince Of Bel Air Reaction GIF by HBO Max

La personne à l’accueil touristique, fort sympathique d’ailleurs nous propose d’échanger cette visite contre un tour de petit train. Nous voilà avec 2 heures devant nous pour visiter le Terra Nova.

Il s’agit d’un espace regroupant de nombreuses images, maquettes, vidéos ou écrans interactifs retraçant l’histoire de la vie namuroise de la nuit des temps à aujourd’hui. C’est vraiment bien fait et intéressant.

Nous profitons du temps restant pour monter toujours plus haut, passons près du théâtre de verdure et profitons d’une terrasse abritée pour boire un coup et découvrir les délicieux croustillons.

Les croustillons, c’est bon !

A noter qu’il y a une grande aire de jeux appelée Parc Attractif Reine Fabiola pour les enfants sur ce même site de la citadelle de Namur. Mais vu le temps du jour, évidemment, c’était fermé.

Petit train

Nous revenons, toujours sous la pluie, sur l’esplanade devant Terra Nova pour prendre le petit train.

Ce train nous mène le long des remparts et permet d’avoir une vue d’ensemble des fortifications. Un guide audio en 3 langues permet d’avoir pas mal d’informations sur la Citadelle. Quelques arrêts donnent une vue panoramique sur le Vieux Namur.

beffoi namur
Zoom sur le beffroi de Namur

 

Le Vieux Namur

De retour au centre-ville, nous nous promenons sous un ciel menaçant dans le joli Vieux Namur. Beaucoup de rues et ruelles sont piétonnes. De magnifiques monuments sont à découvrir, comme le Théâtre, le Parlement de Wallonie, la cathédrale Saint-Aubin… De belles terrasses (accueillantes quand il ne pleut pas trop…) et de chouettes boutiques complètent le tableau.

Vous ne pourrez pas rater l’ancienne Bourse de style Renaissance Louis XIII, devenue centre de congrès. Elle se trouve en plein centre sur la place d’Armes.

En se rapprochant, on voit le Beffroi juste derrière cette magnifique arche.

Encore plus près, on voit des statues de bronze (?) d’après les personnages de Jean Legrand “Djoseph et  Francwes”.

Après être passés sous l’arche, nous nous retournons pour observer cette belle perspective.

Puis faisons face au Beffroi.

Nommée tour Saint-Jacques, elle a été construite vers 1388 et faisait partie de l’enceinte de la ville. Elle est devenue beffroi fin XVIIIème. C’est maintenant un des 56 Beffrois de Belgique et de France classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le beffroi montrait alors l’émancipation du bourgmestre. Cette tour n’étant ni du clergé (clocher) ni du seigneur (donjon).

La pluie nous pousse une nouvelle fois à stopper notre promenade et nous retournons à notre auberge de jeunesse pour s’installer et dîner.

Demain, beau temps prévu et au programme Dinant et 2 châteaux prévus !

Happy Yes It Is GIF

 

Que voir à Dinant ?

 

Les environs de Dinant

En route vers Dinant, nous avions prévu plusieurs visites possibles. Notamment les Jardins d’Annevoie qui constituent le parc du château situé dans le village d’Annevoie-Rouillon. Cependant, le prix nous a dissuadé (9€ par tête).

Nous décidons plutôt d’aller voir les ruines du château de Crève-Coeur, une visite recommandée par l’office du tourisme local avec qui nous avions échangé par mail et que nous ont également conseillé d’aller voir le château de Veves, que nous verrons en fin de journée. 

 

Les ruines du château de Crève-Coeur

Il faut se garer dans le village de Bouvignes pour ensuite rejoindre l’église. Bouvignes-sur-Meuse se trouve à 2.5km au nord de Dinant.

De l’église, on aperçoit les ruines, sur les hauteurs.

On remarquera la particularité de cette église, dont les murs faisaient visiblement partie des fortifications du village.

Sur cette tour ronde, une habitante nous montre un visage sculpté.

Nous prenons ensuite le sentier fléché. Ca grimpe gentiment, les 3 garçons foncent devant. On suit un très joli sentier au milieu des arbres. Petit à petit, on découvre un beau panorama sur le village, qui borde la Meuse.

Arrivés à une intersection, de façon assez étonnante, le fléchage indique à gauche. Ce qui mène à un parking. Nous faisons demi-tour, revenons en arrière et constatons qu’il ne fallait pas suivre le fléchage mais aller à droite…

Nous arrivons alors sur les ruines du Château de Crève-Coeur.

Ruines et panorama

On peut se promener dans les ruines sur plusieurs niveaux.

ruines crevecoeur dinant

Ce qui est vraiment chouette, ce sont les différentes vues sur le village, la Meuse ou même Dinant qu’on aperçoit au loin.

On distingue le pont de Dinant au fond et à sa gauche l’église. Légèrement au-dessus, la citadelle.

La légende des Dames de Crèvecoeur raconte qu’alors que le château était attaqué par Henri II, trois femmes d’officiers résistèrent avec les soldats présents. Cette résistance se révéla insuffisante et face à une capture certaine, elles préférèrent la mort et se précipitèrent du haut de la tour.

Nous redescendons tranquillement et une fois à la voiture, reprenons notre route vers Dinant.

Dinant

10 minutes plus tard, nous voilà dans Dinant. Nous suivons la Meuse et atteignons des places de parking gratuites où nous laissons notre fidèle Berlingo.

Nous marchons en direction du centre et on aperçoit de l’autre côté de la Meuse le musée Leffe. Cet ancien monastère abrite désormais un musée de la bière Leffe avec dégustation. Le lieu a l’air vraiment beau ; nous étions tentés mais 3 d’entre nous n’étant pas du tout intéressés par la bière nous avons laissé tomber…

On avance toujours le long de la Meuse et rentrons à droite sous l’arche ci-dessous.

On atteint l’hôtel de ville, plutôt joli avec l’étonnant clepsydre de Monsieur Sax, un genre de calendrier à eau (à gauche de la photo ci-dessous). Vous verrez beaucoup de choses autour du saxophone à Dinant. En effet, Monsieur Sax, le créateur de cet instrument est de Dinant.

Nous continuons d’avancer le long de la Meuse pour atteindre le coeur de l’animation de Dinant.

Le cœur de Dinant

A gauche le pont Charles de Gaulle. A droite, la Collégiale Notre-Dame de Dinant.

Cet un édifice religieux catholique est du 13ème siècle et du style gothique. Elle est typique du style gothique mosan.

Pour cause de covid, nous n’avons pas pu y entrer, voici une photo de wikipédia qui montre que l’intérieur vaut le coup d’oeil.

Par Paul Hermans — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24478865

Les quais sont très animés avec de nombreuses terrasses où goûter les fameuses bières belges et déguster des plats plus ou moins traditionnels. Les promenades en bateau électrique rencontrent un grand succès.

dinant pont de gaulle
Des quais, vue sur le pont Général de Gaulle

Nous traversons le pont pour voir les fameux saxos et avoir une vue d’ensemble collégiale et citadelle.

Tout le long du pont vous pourrez voir des saxophones décorées par des artistes. Ce sont 28 saxophones géants de plus de trois mètres de hauteur aux couleurs des pays de l’Union Européenne qui égaieront votre promenade sur le pont. A noter qu’ultérieurement, celui aux couleurs des USA a été ajouté. Si vous désirez comprendre la signification de chaque œuvre, vous trouverez toutes les explications en suivant le lien : http://sax.dinant.be/sax-and-the-city/art-on-sax.

pont charles de gaulle dinant
Derrière le drapeau belge, la collégiale et au-dessus la citadelle
sax dinant américain
Le saxo américain sur le pont Charles de Gaulle

Le général De Gaulle à Dinant : une statue et un pont, rien que ça !

Pourquoi le Général De Gaulle a-t-il un pont et une statue à son nom ?

Voilà la question que vous vous posez, bien légitimement. Et bien parce qu’en 1914 a eu lieu la Bataille de Dinant, au tout début de la 1ère guerre mondiale. Charles de Gaulle fut blessé lors de cette bataille qui opposa les troupes françaises à l’armée allemande pour le contrôle de la ville. Les Allemands, jamais décevants dans la barbarie, massacrèrent 674 civils…

La Citadelle de Dinant

Après un repas sur les quais, nous faisons la queue pour les tickets d’accès à la Citadelle vers 13h. En cas de séjour lors d’un week-end ensoleillé, on vous conseille de faire de même car à partir de 14h, il y a beaucoup d’attente.

Le prix est de 11€ pour les adultes, 9€ pour les 4-12 ans, visite et téléphérique compris.

On peut monter à pied (408 marches), parcours assez physique si on juge l’état des personnes qu’on a croisées et qui montaient alors que nous descendions ! 🙂

Tired Crawl GIF

De notre côté, Numéro 3 voulait tester le téléphérique qui tourne très régulièrement, on ne voulait pas le décevoir !

Une fois arrivés en haut, on profite des belles vues sur Dinant et sur la Meuse.

La visite

Une partie de la Citadelle contient une succession de salles à visiter qui ont intéressés petits et grands. On y voit des armes de différentes époques, un espace relatif à la Première Guerre mondiale, une simulation de tranchée et d’un abri de tranché effondré, un point de vue depuis le piton rocheux, les cachots et des scènes de la vie dans la citadelle…

Le site originel de la Citadelle date de 1051 ! C’était un château-fort puis Vauban l’a transformé en fort et enfin la citadelle est devenue c’est qu’elle est actuellement en 1818.

A la fin de la visite, on peut se restaurer (au cas où on aurait pas assez mangé de frites à midi !) et admirer un avion de chasse belge, le Meteor F8. Il y a également une aire de jeux pour les enfants.

Nous redescendons par les escaliers pour rejoindre notre véhicule. Direction le château de Vêves et sa chasse au trésor !

 

Le château de Vêves

Le château de Vêves se trouve à 10km au sud-est de Dinant. On y accède par une petite route sur les bords de laquelle on se gare comme on peut.

Une fois le portail franchi, on est en admiration devant cette construction. Il semble tout droit sortir d’un conte de fées !

 

C’est un des plus beaux châteaux de Belgique.

En s’approchant, on remarque son plan en triangle et ses 6 tours.

Il est massif, tout en étant élégant.

Les fondations du château remonteraient au VIIème siècle ! Détruit en 1200, le château subit ensuite destructions et incendie et resta une forteresse jusqu’à la fin du moyen-âge. A la Renaissance, puis sous Louis XV, des modifications furent apportées surtout à l’intérieur. Il a été rénové dans les années 1970 et les pièces ont repris vie grâce à du magnifique mobilier principalement du XVIIIème siècle.

La visite

Nous avions réservé à l’avance sur le site du château (voir sitographie) la visite avec l’option “chasse au trésor”.
Accueillis dans la cour du château, les enfants se déguisent et partent avec des questions qui doivent leur permettre de trouver le trésor, un genre de Graal.
Pendant ce temps nous observons les tours et les pans de bois, c’est vraiment magnifique.
Une fois prêts, les voici lancés dans le château et ses abords. Cette recherche permet de parcourir tout le château, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur et de maintenir les enfants attentifs dans ce décor féérique.
A l’assaut du Graal !
Quand le questionnaire est rempli, les enfants sont conduits dans une dernière pièce pour accéder au trésor. Le final est impressionnant pour les petits, on ne va pas divulgâcher !
Près de la sortie, une petite buvette est accessible afin de se remettre de ses émotions et d’admirer encore ce château.
chateau veves
Le château de Vêves vu de la terrasse de la buvette
Nous repartons ravis de notre visite. L’endroit est superbe et l’activité a beaucoup plus aux enfants. 
Nous étions tellement bien partis dans notre parcours de visites moyenâgeuses, de citadelles et de châteaux qu’on ne pouvait pas s’arrêter là ! Nous avons donc décidé de faire un petit crochet par Sedan, qui n’est certes pas en Belgique mais abrite le plus grand château-fort d’Europe.

Sedan et son château-fort

Nous arrivons à Sedan un peu plus d’une heure plus tard alors que la pluie refait son apparition. Aucune difficulté pour se garer, il faut dire que le temps est tellement pourri que nous sommes les seuls à vouloir visiter le château !
Le début de la construction du château date de 1424 et s’est petit à petit agrandi au point de devenir immense ! Ses pièces et couloirs sont répartis sur 7 étages et certains murs font plus de 7m d’épaisseur. Il mesure 35.000 m² !
Nous payons les tickets (Prix des tickets de visite : 9.50€ pour les adultes, 7.50€ pour les enfants) et commençons la visite.
Celle-ci nous mène d’abord dans les souterrains puis nous faire passer dans les différentes parties du château à la découverte des moyens de défense de celui-ci, bastions, remparts, chemin de ronde…

Quelques scènes de vie relatant le quotidien des occupants du château permettent de se rendre compte de la difficulté et de la rudesse de la vie à l’époque médiévale.
C’est vraiment une visite très instructive que nous vous recommandons !

Notre escapade belge prend fin à la sortie de cet impressionnant château. Nous avons été emballé par Namur et Dinant, deux petites villes pleines de charme et qui permettent en plus de découvrir des lieux historiques passionnants. Il y aurait bien d’autres choses à voir, comme la grotte de Han, malheureusement fermée pour cause de covid. La gentillesse et l’accueil des habitants devraient finir de vous convaincre d’y passer un week-end ! 🙂

Si vous avez d’autres suggestions de visites, n’hésitez pas à les indiquer dans les commentaires !

 

Sitographie :

https://leffe.com/fr/maison-leffe

https://www.chateau-fort-sedan.fr/

Vous aimerez aussi :

3 jours à Barcelone

Berlin avec des ados

Londres avec des ados

3 Comment

  1. j’aime la wallonie , j’y suis allé dans les années 80 j’ y ai dormis à l’hotel du plateau devant la citadelle de DINANT , on avaient visites la citadelle et faient un tour de bateau sur la meuse , j’aimerais bien le refaire tout visité DINANT et NAMUR

  2. Pour visiter aussi l’abbaye d’ORVAL et y manger à la brasserie les fameuses tartines avec une bonne ORVAL et aussi bouillon son chateau et son parc animalier
    aussi han sur lesse avec les grottes et son parc animalier

    1. Merci pour ces précisions ! On avait effectivement prévu les grottes et le parc à Han mais c’était fermé cause covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *