LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Idées voyage originales et conseils pour famille, couple ou solo
Bretagne / Nord-Ouest France

Visiter le château des ducs de Bretagne à Nantes

Lors du retour de notre périple sur la Vélodyssée de Pornic à la Rochelle, nous avons pris le train pour rejoindre  notre point de départ. Nous avons profité d’une correspondance de 2 heures à Nantes pour visiter le château des Ducs de Bretagne, monument emblématique de Nantes. Suivez-nous pour la visite de cet incontournable nantais.

Où se trouve le château des Ducs de Bretagne ? Comment y aller ?

En train et à pied

L’adresse du château est 4 place Marc Elder.

Il se situe à 10′ à pied de la gare de Nantes.

En voiture

Le plus rapide est de prendre l’A11 et la sortie 22 (centre-ville).

Pour se garer, vous pouvez choisir le parking du Château qui se situe rue Henri IV, près de l’entrée du château. Il est payant, comptez environ 2.60€ par heure.

D’autres parkings sont à proximité, payants aussi pour la plupart : gare de Nantes ou parking souterrain Feydeau.

En transports en commun ou vélo

Le tramway ligne 1 dessert le château, descendez à l’arrêt Duchesse Anne.

Il y a également des stations de vélo en libre service (nommées stations Bicloo à Nantes) à proximité du château.

Accès PMR

L’accès aux personnes à mobilité réduite est détaillé dans ce document officiel du Château.

Vue du château et des douves
En arrivant de la gare, la 1ère vue du Château des Ducs de Bretagne

Que peut-on voir au Château des Ducs de Bretagne ? Quelles sont les horaires d’ouverture ?

Les horaires

Ce monument emblématique de la ville de Nantes est constitué de 3 parties :

  • la cour et les remparts (accès libre, ouverture 7 jours/7, de 8h30 à 19h sauf du 1er juillet au 31 août, de 8h30 à 20h)
  • le jardin des douves (accès libre, ouverture 7 jours/7, de 8h30 à 19h sauf du 1er juillet au 31 août, de 8h30 à 20h)
  • les intérieurs du château, musée et expositions (payant, de 10h à 18h, fermé le lundi ; du 1er juillet au 31 août : de 10h à 19h, 7j/7)

Les tarifs

Seul le musée est payant.

Tarifs : 8€ plein / 5€ tarif réduit / gratuit – 18 ans.

Audioguide en location au prix de 2€ pour vous accompagner pendant une visite libre.

Il est possible de participer à des visites guidées. La programmation des visites guidées se trouve sur cette page.

Quel est le temps de visite à prévoir ?

On vous recommande de prévoir minimum 2 heures pour visiter l’ensemble du site : le jardin des douves, les remparts, la cour, le château et le musée.

 

Une histoire (très) rapide du Château

Edifié à la fin du 15e siècle par François II, le Château des Ducs de Bretagne servait de forteresse militaire et de lieu de résidence de la cour. Sa fille, Anne de Bretagne, reine de France, a fait ajouter des éléments d’influence Renaissance. Sur les murs de la forteresse, on peut encore admirer ses blasons et son monogramme.

Le Château des ducs de Bretagne devient la résidence bretonne des rois de France quand la Bretagne est rattachée à la France, en 1532. Petit à petit, il devient caserne puis prison.

Classé monument historique en 1862, il est vendu à la Ville de Nantes en 1915 qui y installe le musée municipal en 1924.

D’importants travaux de rénovation s’étalant sur plus d’une décennie ont rendu le château inaccessible pendant 3 ans. Le château et le musée rouvrent leurs portes en 2007.

De nos jours, le Château des ducs de Bretagne accueille 300 000 visiteurs par an. Le musée d’histoire compte 32 salles où sont répartis plus de 1 000 objets de collection.

 

Le château des Ducs de Bretagne accueillent les familles

Détenteur de la charte Môm’Art, les équipes d’accueil du château proposent de nombreuses choses pour les familles.

  • kit spécial famille à l’accueil du musée : découvrir 10 objets en 1 heure
  • un espace famille : la salle 22, nommée chambre des Dragons permet d’explorer l’univers de ces animaux fantastiques
  • visites guidées sur différents thèmes, notamment pendant les vacances
  • animations régulières
  • activités proposées les mercredis, samedis et vacances scolaires aux enfants et adolescents

 

Notre visite du Château des Ducs de Bretagne à Nantes

Arrivée – les extérieurs

Nous arrivons à Nantes par la gare. Nous sortons sur le parvis et 10 minutes de marche suffisent pour arriver au pied du château des Ducs de Bretagne. L’édifice est imposant : la forteresse possède en effet 500 mètres de chemin de ronde ponctués de 7 tours massives !

Nous faisons tranquillement le tour. Nous admirons l’enceinte du château, les douves et les tours imposantes en ensuite la courtine de Loire qui mesure 37 mètres de long pour 18 mètres de haut.

Numéro 3 courant devant, nous arrivons rapidement devant l’entrée principale. Juste le temps d’apercevoir et de photographier les 2 statues d’Anne de Bretagne qui se trouvent à proximité

Statue extérieure d'Anne de Bretagne
La statue au bord des douves
La statue qui fait face à l’entrée

L’entrée du château

Cette entrée est élégante. Il faut passer sur un joli pont.

L'entrée du château avec deux tourelles et un pont

On peut observer ces blasons entourant l’entrée.

La cour du château

La cour est vaste. Différents bâtiments y sont visibles, que ce soit le grand Logis ou le Petit ou Grand Gouvernement.

Vers la droite, vous trouverez l’accès au musée mais aussi les escaliers qui mènent aux remparts.

Les remparts

Après quelques marches d’escalier, nous voici sur les remparts. De là-haut, on a une belle vue sur les différentes tours du château mais aussi sur la ville de Nantes.

Une autre tour va attirer votre attention, hors du château, la Tour Lu.

Autrefois deux tours entouraient l’entrée de la fameuse usine Lu, vous savez les petits biscuits. Il n’en reste qu’une aujourd’hui.

Des remparts, vue sur la tour Lu
La tour Lu vue des remparts

Le musée

L’entrée du musée

Ce musée propose de retracer l’histoire de la ville de Nantes en 7 séquences sur 32 salles. Des expositions temporaires sont régulièrement mises en place. Quand nous y étions, il s’agissait de l’exposition « Expression(s) décoloniale(s) ».

A l’entrée, une fois les billets pris, chaque visiteur reçoit un fascicule « Parcours & plan du musée » et un autre consacré  l’exposition du moment.

Le fascicule explique comment se déplacer, l’ordre des salles et leur contenu, donne la signification des panneaux, le fléchage et le plan de chaque étage.

Pour chaque séquence, des explications sont données afin que les visiteurs aient les notions nécessaires pour suivre la visite.

Pratique, une page explique aussi comment visiter le musée en 1h30 en sélectionnant pour le visiteur les salles les plus « importantes » du musée.

Les séquences et les salles

  • Séquence 1 : l’histoire de Nantes, de la Bretagne et du château jusqu’au 17ème siècle ; salles 1 à 7

Dans cette partie, on découvre l’histoire du château avec le début de sa construction sous François II et l’influence de sa fille Anne.

Un écran interactif permet de retracer l’histoire de la construction du château.

La salle 3, qui déploie un nouveau dispositif numérique interactif, est entièrement consacrée à l’édit de Nantes.

écran interactif sur l'édit de nantes

De quoi revoir ce qu’était cet Edit dont tout le monde a un souvenir scolaire plus ou moins lointain !

  • Séquence 2 : Fille du fleuve et de l’océan ; salles 8 à 10

Ces salles montrent aux visiteurs les différentes influences de Nantes.

  • Séquence 3 : le négoce et la traite Atlantique ; salles 11 à 17

Ici est abordé le commerce triangulaire et la traite des esclaves. En effet, aux 18è et 19è, Nantes s’enrichit avec le commerce passant par les colonies françaises des Antilles.

De nombreux documents expliquent comment était organisé ce commerce mais aussi comment des esclaves vivaient en France auprès de riches Nantais.

carte représentant les itinéraires des bateaux lors de la traite des esclaves au 19ème siècle

L’exposition temporaire « Expression(s) décoloniale(s) prend ici toute sa dimension.

  • Séquence 4 : Nantes pendant la Révolution ; salle 18

Idées républicaines, la Terreur, la Guerre de Vendée….

  • Séquence 5 : Un port colonial et industriel ; salles 19 à 25
  • Séquence 6 : Nantes pendant les 2 guerres mondiales

  • Séquence 7 : Nantes aujourd’hui (de 1945 à 2015) ; salles 30 à 32

L’exposition Expressions décoloniales

Des œuvres de l’artiste camerounais Barthélémy Toguo (associé à 5 autres artistes) sont réparties dans plusieurs salles. Ces artistes abordent les séquelles du passé colonial et esclavagiste, avec souvent, un pointe d’espoir pour les dépasser.

Ce que nous avons préféré

Avec un bambin de 8 ans, difficile de prendre le temps de tout consulter.

Le musée est extrêmement riche ; entre vidéos, peintures, sculptures, documents, maquettes il y a tant de choses à lire et à regarder.

Les séquences qui nous ont le plus intéressés ont été la séquence 1 qui retrace l’évolution de la Ville et de son château et la 3 avec la terrible histoire esclavagiste de Nantes.

 

Où loger à Nantes ?

Voici quelques suggestions de logement :

En bref

Lors de votre passage à Nantes, nous vous conseillons vivement de visiter ce château. L’extérieur comme l’intérieur sont passionnants et vous en apprendront beaucoup sur la ville. L’accès est facile et du château, vous pourrez ensuite accéder rapidement au centre de Nantes.

 

A consulter également

Le site officiel du château

La Vélodyssée de Pornic à la Rochelle

Roadtrip Breton 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *