LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
France Sud-Est

Passer un week-end dans les Calanques de Cassis et Marseille

Février, une très belle semaine s’annonce, on décide d’un week-end d’évasion pour se changer les idées après un mois de janvier gris et pluvieux : direction le Sud de la France. Les calanques de Cassis et Marseille font partie des plus magnifiques et spectaculaires paysages de France, alors chaussures de rando et appareil photo en bandoulière, suivez-nous pour ce week-end dépaysant !

 

Où se trouvent les plus belles calanques ?

Toutes les plus belles Calanques se trouvent dans le parc National des Calanques. Ce parc a été créé en 2012. C’est un outil de protection de l’environnement d’excellence au niveau français et reconnu au niveau international pour la qualité exceptionnelle de ses patrimoines naturels, paysagers et culturels. Les plus belles se trouvent entre Cassis et Marseille ; il s’agit d’est en ouest, des Calanques de Port-Miou, Port-Pin, d’En Vau, Sugiton, Morgiou et Sormiou.

 

Où loger pour visiter les Calanques ?

Le plus simple semble de se loger sur Cassis. En effet, il s’agit d’une petite ville pleine de charme en bord der mer où vous circulerez plus facilement qu’à Marseille. Vous ne serez qu’à 40 minutes maximum de la plus éloignée des Calanques et à seulement 10mn de la magnifique route des Crêtes. Vous craquerez pour son port hyper mignon et se promener dans ses ruelles est très agréable.

A noter : vous trouverez des logements moins onéreux sur La Ciotat. Toutefois, prenez bien en compte que cela rajoute 25′ de voiture pour rejoindre les Calanques.

port cassis blog voyage
Le port de Cassis

Quand aller visiter les Calanques ?

Le meilleur moment est probablement un jour de semaine, hors vacances scolaires en mai ou en septembre. Vous aurez alors toutes les conditions réunies pour être au mieux : peu de monde, du soleil sans avoir trop chaud et la possibilité de se baigner.

Attention, du 1er juin au 30 septembre, l’accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône est réglementé par arrêté préfectoral afin de protéger la nature et les visiteurs du risque d’incendie.

Avant votre visite, téléchargez l’application Mes Calanques pour une information en temps réel et être notifié de toute fermeture du Parc national.

Nous y avons été en février, c’était les vacances scolaires mais il y avait quand même pas mal de monde et évidemment, impossible pour le commun des mortels de se baigner. Dès que le week-end s’annonce beau, les locaux se rendent très souvent aux Calanques. En juillet/août, c’est évidemment très fréquenté par les touristes.

Si vous souhaitez voir les Calanques en bateau, attention, la plupart ne circule pas avant le 1er mars et après le 1er novembre.

Comment organiser sa visite des Calanques ? Que prévoir ?

Il est possible de visiter les Calanques en rando à pied ou en kayak. En kayak, il faut en louer à Cassis, comptez 50€ la demi-journée pour un biplace. Attention, il paraît que l’eau est fraîche en cas de baignade un peu au large, pensez au nécessaire pour ne pas avoir froid en sortant de l’eau.

A pied : vérifier la météo pour éviter toute rando dans les Calanques en cas de pluie. Les averses peuvent être en effet très fortes et dangereuses avec les risques d’éboulement. De plus, les rochers sont rendus glissants par la pluie.

Partez avec de bonnes chaussures si vous voulez profiter des meilleurs points de vue. En effet, les 2 randos principales font 10km et 7km avec des dénivelés assez importants.

N’oubliez pas l’eau, casquette, crème solaire, le soleil cogne fort à partir de mai voire avant ! 

Niveau organisation, nous avons prévu 2 randos sur 2  jours pour voir les Calanques qui nous intéressaient :

  • la 1ère permet de voir les Calanques de Port-Miou, Port-Pin et En Vau au départ de Cassis. Elle dure 5h.
  • la 2nde permet de voir les Calanques de Sugiton et Morgiou au départ de Marseille. Elle dure 3h. A proximité, il y a la possibilité de se rendre en voiture jusqu’à celle de Sormiou. A savoir que si vous êtes bon marcheur, vous pouvez faire Sugiton, Morgiou et Sormiou lors d’une grande rando de 13km.

 

1ère journée : rando dans les Calanques, Cassis et routes des Crêtes

Installation à Cassis

Nous avons trouvé un AirBnB sur les hauteurs de Cassis. Il s’agit d’un petit chalet qu’un particulier à installer sur son terrain. L’accès est un peu escarpé mais on a eu la bonne surprise en faisant un petit détour d’accéder à une chapelle qui domine tout Cassis.

On s’équipe et on se rend au départ de notre randonnée qui va nous permettre de parcourir les Calanques de Port-Miou, Port-Pin et d’En Vau.

 

La randonnée des Calanques de Port-Miou, Port-Pin, En Vau

Cette randonnée fait 8km pour 400m de dénivelé positif. C’est une rando qui n’est pas si facile que ça. Il y a notamment un passage à descendre d’abord puis à monter qui est assez difficile pour accéder à la Calanque d’En Vau. D’où l’importance d’être équipés de chaussures adaptés et d’avoir une bonne condition physique. Pour les enfants, s’ils sont habitués à marcher, c’est faisable à partir de 5-6 ans.

Comptez 5h avec pause repas incluse.

Se garer pour la randonnée (Port-Miou, Port-Pin, En Vau)

Dans Cassis, suivre l’Avenue des Calanques. Vous aurez 3 possibilités pour vous garer:

  • un parking payant à 8€
  • se garer dans les rues voisines avec horodateur ce qui n’est pas forcément intéressant vu qu’il faut compter 5h de rando
  • étant dans une période assez creuse, on a cherché un peu et en prenant un sens unique dans la continuité de l’Avenue des Calanques puis une rue indiquée “riverains uniquement”, on a trouvé un parking gratuit et assez grand juste à côté du départ de la rando.

La calanque de Port-Miou

Dès la sortie du parking, on aperçoit la Calanque de Port-Miou sur la gauche. Il s’agit de la Calanque la moins spectaculaire, la moins creusée. Des pontons permettent d’accéder au bateau.

Les falaises au bord de l’eau sont les vestiges de l’ancienne carrière de calcaire. En continuant votre chemin vers la Calanque de Port-Pin, retournez-vous de temps en temps pour admirer la vue en prenant de la hauteur.

La Calanque de Port-Pin

Suivez l’itinéraire fléché et après 15′ de marche assez facile, vous voilà arrivés à la Calanque de Port-Pin.

calanques cassis paca
15′ de marche assez facile

Elle porte ce nom car l’endroit est boisé avec beaucoup de pins d’Alep.

Numéro 3 grimpe partout, il est aux anges. C’est un super endroit pour se baigner, mais étant en février, on passe notre tour !

 

La Calanque d’En Vau

Quand vous êtes face à la mer, dirigez-vous maintenant vers la droite pour rejoindre la Calanque d’En Vau. Deux chemins sont possibles.

Le plus court qui part plutôt vers la droite (balisé rouge et blanc), qui monte régulièrement sans vue sur la Calanque. Une fois en haut, il y a un genre de carrefour, en continuant tout droit, vous arrivez à la partie délicate de la rando. Ca descend raide et sur des cailloux qui rendent cette partie piégeuse. Une fois la forte descente passée, le reste du chemin est facile et vous arrivez à la Calanque d’En Vau, paradis des kayaks. La plage est en galets, petits cailloux. La couleur de l’eau est sublime.

Le chemin le plus long (balisé en noir) vous fait longer le bord des falaises avec des vues magnifiques tout le long. Ce serait à refaire, je ferais deux fois par ce chemin-là tellement c’est beau ! Vous arriverez au même carrefour pour aborder la partie difficile puis enfin arriver à la Calanque.

De notre côté, nous avons commencé par le chemin le plus court pour revenir par le plus long après un pique-nique sur la plage.

calanques en vau cassis marseille
Se baignera ou se baignera pas ?

Quelques courageux se baignent malgré une eau à 14° !

Season 3 Omg GIF by Rick and Morty

Il fait très doux hors de l’eau (pas de mistral, ouf) et Numéro 3 était heureux de barboter dans l’eau (pas plus haut qu’aux mollets) et de grimper de ci de là pour avoir de jolies vues.

Balisage noir le long des falaises

Après un bon pique-nique face à cette vue magnifique, nous rebroussons chemin. Il y a déjà un peu plus de monde, c’est parfois délicat de se croiser dans la partie la plus pentue.

Arrivés au croisement évoqué plus haut, nous bifurquons vers la droite cette fois, en suivant le balisage noir.

Et là, c’est une succession de panoramas à couper le souffle.

rando calanques
Calanque d’En Vau

 

La marche est très agréable et pas difficile. Avec des enfants, toutefois, attention car le chemin passe vraiment près du précipice.

En continuant, on a également de très belles vues sur la Calanque de Port-Pin.

 


On descend alors petit à petit. On repasse par Port-Pin, il y a déjà plus de monde et ça grimpe un peu partout pour avoir la plus belle vue. Et d’autres courageux se baignent.

La fin de la rando est tranquille et on profite des derniers beaux paysages sur la Calanque de Port-Miou.

Voici la vue satellite de notre trace GPS (10km pour 530m de d+) :

 

Cassis

Il est encore tôt, nous décidons de nous promener à Cassis. Le port est tout à fait charmant. Il y a la plage à 100m de là.

port cassis
Le port de Cassis
plage cassis
La plage

De la plage, on a vu sur un château sur les hauteurs. Numéro 3 réclame la visite du lieu. On fait un crochet par l’Office du Tourisme qui est à 50m de la plage pour se renseigner, pas de bol, pas de visite possible. Cette forteresse a été transformée en logements de luxe.

Covid et saison creuse obligent, ce n’est pas très vivant, on peut quand même déguster une glace en flânant dans les ruelles de la ville jusqu’à l’église. Cette église de style Roman date de 1867, construite en pierres de Cassis.

Les ruelles de Cassis
église cassis
L’église de Cassis

 

La route des Crêtes – Cap Canaille

Pour consoler Numéro 3  de l’impossibilité d’accès au château, nous pointons du doigt l’immense Cap qui nous fait face et nous lui proposons d’y monter. Lui est partant pour y aller à pied, nous préférons quand même le convaincre de monter en voiture ! On a déjà 12 km dans les bottes comme on dit, et en plus la route qui y monte n’est pas prévue pour les piétons.

Nous commençons donc l’ascension en voiture sur la route des Crêtes qui mène jusqu’à La Ciotat. Après quelques lacets nous arrivons aux premiers parkings. Pour y avoir été plusieurs fois, nous préférons nous garer au 2ème parking en venant de Cassis.

Des sentiers sont tracés et en s’approchant du bord de la falaise, on a des points de vue magnifiques sur Cassis. Il faut dire que ça culmine à 323 m !

On voit des gars faire de l’escalade, chapeau !

Le soir tombe vite en cette fin février. Il y a des entrées maritimes et ça donne une atmosphère complétement différente avec l’humidité. On se croirait presque dans les montagnes en Asie du sud-est, non ?

 

Nous rentrons fourbus mais heureux de cette magnifique journée.

Une secondes grosse journée nous attend avec une virée à Marseille avant d’aller se promener dans les fameuses Calanques de Sormiou, Sugiton et Morgiou.

 

2ème journée : Marseille et les Calanques de Sormiou, Sugiton, Morgiou

Pour cette 2ème journée dans les massif des Calanques, nous faisons 40 minutes de route pour aller se promener un peu à Marseille avant d’aller aux Calanques.

Marseille : Le vieux port et le Panier

Pour ce passage éclair à Marseille, nous décidons de parcourir le centre. Nous commençons par le Vieux Port qui s’éveille tranquillement sous la protection de Notre Dame de la Garde encore un peu dans la brume. Les pêcheurs sont déjà installés.

Du vieux Port, on accède rapidement au quartier dit du Panier.

Ce quartier populaire a le vent en poupe et nous a fait penser tout de suite au quartier Malasana de Madrid. Ruelles colorées, street-art, petits cafés (malheureusement fermés pour cause Covid…), petites boutiques de créateurs, voilà ce qui fait le charme du Panier.

ruelle panier marseille
Une ruelle du Panier
streetart panier marseille
Une des nombreuses façades streetart du Panier

Vous pouvez suivre plus précisément notre parcours dans le Panier et ses façades streetart dans notre article dédié (https://www.laptitefamillebaroudeuse.fr)

Une fois rassasié, nous voici de nouveau dans la voiture pour rejoindre la Calanque de Sormiou.

La Calanque de Sormiou

Se garer pour aller à la Calanque de Sormiou

On peut se garer sur le parking juste avant le chemin de la Calanque appelé la Cayolle, il y a quelques places gratuites. Il restera une bonne heure de marche en suivant la route. Il est possible de se garer également au parc de Baumettes ; le sentier pour rejoindre la calanque est bien plus agréable et dure 50′. Sinon, on peut emprunter la route qui est sinueuse et limite dangereuse jusqu’en bas et se garer au parking payant (5 ou 8€ je ne sais plus).

La Calanque

Une des plus larges et aussi une des plus belles ! Si le sable est plutôt grossier, l’eau est magnifique et la vue incroyable.

On reste un moment à admirer l’eau, les bateaux qui passent au loin et les petites habitations accrochés aux rochers des falaises. On reprend la voiture, rebelote pour la route difficile et escarpée afin de rejoindre la randonnée vers les Calanques de Sugiton et Morgiou.

 

Randonnée vers les Calanques de Sugiton et Morgiou

Se garer pour aller aux Calanques de Sugiton et Morgiou

Il faut se garer en face du centre universitaire de Luminy où se trouve un grand parking où l’on peut laisser sa voiture gratuitement avant d’emprunter le chemin principal.

La rando

Si vous êtes de bons randonneurs, n’oubliez pas que vous pouvez faire une grande rando qui vous fera passer par les 3 calanques. 

De notre côté, on a opté pour celle de 7,5km avec 350m de dénivelé. Toutes les infos sur cette page avec des commentaires de gens qui l’ont faite (https://www.visorando.com/randonnee-calanques-de-sugiton-et-de-morgiou/).

Le début est très facile voire même monotone. Puis, tout à coup, on aperçoit de nouveau la mer et là c’est l’émerveillement à chaque instant ! Plus on approche de la Calanque de Sugiton, plus les vues sur celle-ci sont belles !

 

Il y a 2 criques dont l’une se caractérise pour une couleur incroyable de l’eau.

Pour accéder en bas, il y a 2 chemins dont un “en balcon” qui permet d’avoir des panoramas magnifiques.

Finalement, on accède à cette fameuse crique à l’eau turquoise.

Une fois au niveau de la mer dans l’autre crique, on a une vue sublime sur la méditerranée.

Cette calanque est un vrai coup de coeur et on passe tellement de temps à crapahuter de tous les côtés pour admirer ces magnifiques paysages qu’on est pris de court par le temps quand on regarde l’heure. A cause du couvre-feu on ne peut pas continuer la rando et il nous faut faire demi-tour…

happy best friend GIF

Vous le saurez, cette rando n’a beau faire que 7km, prévoyez large au niveau du temps surtout que les kilomètres après la calanque de Sugiton sont les plus difficiles…

Dernier jour : retour au bercail et petit détour par la Ciotat

Il est temps de rentrer mais comme nous aimons particulièrement la route des Crêtes, nous nous faisons un plaisir de la faire entièrement jusqu’à la Ciotat.

route crêtes
C’est pour ce genre de paysage qu’on aime la route des Crêtes !

Bon La Ciotat, ça n’a rien d’extraordinaire. Malgré un port mignon comme celui de Cassis, la Ciotat c’est surtout une station nautique où sont stationnés des milliers de bateaux et un chantier naval.

 

port la ciotat
Le port de la Ciotat
Chantier naval

Voilà, ce beau week-end s’achève et il faut retourner vers le Nord, la pluie et le froid. Ce fut une parenthèse magnifique et on en a pris plein les mirettes ! A refaire quand il fera chaud pour nager dans ces eaux turquoises ! C’est vraiment une destination à recommander, c’est rare d’avoir autant de beaux paysages en des lieux si proches.

 

Liens utiles :

le site du parc national des Calanques : http://www.calanques-parcnational.fr/fr

le site de l’office de tourisme de Cassis : https://www.ot-cassis.com/

Vous aimerez aussi :

3 jours à Lyon en famille

Roadtrip breton

Les Landes en famille

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *