LA PTITE FAMILLE BAROUDEUSE

Nos voyages à travers le monde, avec ou sans enfants
plage dossen santec
Bretagne / Nord-Ouest France

Roadtrip en Bretagne, 2ème partie : Pont-Aven, Concarneau, Crozon et Santec

Après une 1ère partie de notre roadtrip breton en Loire-Atlantique et dans le Golfe du Morbihan, nous continuons notre route en Bretagne dans le Finistère. Au programme, village typique, ville fortifiée, vues grandioses et session surf ! 

 

Voici la carte de notre roadtrip (à partir du point E pour cette 2ème partie) :

Pont-Aven

Situé dans le Finistère, le petit village de Pont-Aven, surnommé “le village des peintres”, est traversé par l’Aven. C’est ce cours d’eau qui fait tourner pas moins de 15 moulins et donne cette image bucolique à l’endroit, tant apprécié par de nombreux artistes depuis le 19ème siècle.

Nous arrivons à Pont-Aven dans la matinée et bon nombre de promeneurs y flânent déjà. Nous nous garons sur un grand parking un peu à l’écart.

 

Flâner dans le centre et le port

On se sent tout de suite bien dans ce petit village. Peu de circulation, des commerces sympas entre souvenirs et galeries d’art, des vues charmantes avec les moulins et l’Aven. En suivant les quais, on arrive au port.

pont aven
Dans les rues de Pont-Aven

pont aven

pont aven

pont aven

Au coeur de village, on trouve la fameuse biscuiterie Traou Mad. Il s’agit du nom du sablé inventé par un boulanger de Pont-Aven en 1920. La jolie petite cabane en pierres fait office… de toilettes ! Charmant quand même, n’est-ce pas ?

pont aven

pont aven

La promenade Xavier Grall

En retournant vers le parking, nous voyons, un peu par hasard, un panneau indiquant une promenade. Il s’agit d’une promenade piétonne fleurie qui longe l’Aven; la promenade Xavier Grall. Alors que l’agitation commence à se faire sentir dans le centre du village (nous sommes en pleine saison), cette balade offre un havre de paix aux promeneurs.

xavier grall pont aven
La stèle rendant hommage à Xavier Grall poète, écrivain et journaliste breton

promenade xavier grall pont aven

promenade xavier grall pont aven

promenade xavier grall pont aven

promenade xavier grall pont aven

Après cette belle balade, nous retournons vers la voiture. Avec un peu plus de temps, nous aurions pu visiter le Musée de Pont-Aven (où sont exposées des oeuvres des artistes qui firent connaître l’Ecole de Pont-Aven comme Gauguin ou Sérusier ) ou encore prolonger notre marche en allant jusqu’au Bois d’Amour, un des lieux d’inspiration artistique les plus connus.

 

Concarneau, l’incontournable du Finistère

Il n’y a qu’une quinzaine de kilomètres entre Pont-Aven et Concarneau. On passe par le port avant de pénétrer dans la ville. Il faut dire que la ville est complètement tournée vers la mer entre le port de pêche et le port de plaisance.

Cette ancienne place forte de Bretagne est incontournable avec sa magnifique ville fortifiée, la Ville Close.

La Ville Close

Classée monument historique depuis 1899, La Ville Close se distingue par ses épaisses murailles, neuf tours et trois portes. On y pénètre par un pont, tout proche de l’office de tourisme de Concarneau.

pont concarneau
Pont menant à la Ville Close
ville close concarneau
Accès à la ville fortifiée par marée basse

Une fois à l’intérieur, c’est une grande zone piétonne avec de jolies maisons aux volets colorés de part et d’autre. De nombreuses boutiques sollicitent vos papilles, vos yeux ou plus simplement votre portefeuille !

ville close concarneau

ville close concarneau

ville close concarneau

On peut monter sur les fortifications et les parcourir ; on a alors une belle vue sur la ville et sur la Ville Close, vue d’en haut.

ville close concarneau finistere

ville close concarneau
Une des portes, vue des remparts

Les Quais

On se promène ensuite sur les quais ; alors que la canicule sévit partout en France, ici il fait un temps très agréable, 25/26 degrés, un petit vent rafraîchissant, on est super bien. Un resto moules/frites et nous voilà repartis sur les routes pour un après-midi plage bien mérité !

 

Kermor plage

A vrai dire, nous étions plutôt d’abord partis pour parcourir une partie du GR34, le fameux sentier de randonnée qui longe les côtes bretonnes. Mais nous avons rejoint des amis et nous avons changé nos plans (oui, on est un peu influençables…). Nous voici donc sur la grande plage de Kermor, très agréable, sable fin, pas trop de monde, et petit vent (bien traître!) qui nous fait croire qu’on ne prend pas de coups de soleil ! Les raquettes de beach tennis sont de sortie, ainsi que le ballon pour Numéro 3 qui fidèle à son habitude, court partout.

Rien de tel qu’une paire d’heures à la plage pour recharger les batteries. Certains (en fait toute la famille sauf moi) ont réussi à se baigner dans une eau qui ne devait pas dépasser les 18°, bravo à eux !

Il est déjà l’heure de reprendre la route pour rejoindre notre logement près de Crozon. Demain, c’est journée beaux paysages de bout du monde et la météo est de notre côté, yes !

 

La presqu’île de Crozon

Nous ne nous étendrons pas sur le logement de cette nuit-là, certes géré par des personnes très sympathiques, mais où nous avons dormi à 5 dans la même chambre et où il fallait manger assis, toujours à 5, dans un canapé 2 places en faux cuir vert pour le petit déjeuner.

L’avantage, c’est que nous n’avions pas très envie de nous y attarder et que du coup, nous étions tôt sur la route, direction le cap de la chèvre.

Le GPS nous indique un parking où nous arrêter, nous le suivons bêtement et nous voici sur un grand chemin blanc. Munis du prétexte d’avoir un enfant encore en bas âge, nous dépassons le parking recommandé et nous garons 500m plus loin. Après 15 minutes de marche, le chemin est toujours aussi large, la mer n’est toujours pas en vue. Pourtant nous sommes arrivés sur le GR34. Heureusement, nous croisons une famille qui nous renseigne : n’allez pas par là, on en vient, y a rien à voir ! Le cap de la chèvre ? Houla c’est pas là du tout. Merci le GPS.

Nous repartons donc et 100m après la bifurcation suivie à tort, il y avait un panneau “Cap de la chèvre”. Quelques insultes, destinées aux développeurs de google maps fusent mais la bonne humeur revient quand nous découvrons cette petite crique, juste avant le cap tant recherché.

Le paysage est particulièrement sauvage, peu d’habitations, des landes à perte de vue ou presque.

juste vant cap chèvre crozon
Juste avant le cap de la chèvre

 

Le cap de la chèvre

Un grand parking permet de se garer facilement et de rejoindre le GR34. Nous faisons donc une petite boucle du parking jusqu’au cap, puis retour au parking.

Le cap de la chèvre termine la péninsule sauvage et la plus méridionale de la presqu’île de Crozon. La vue est très belle, les couleurs magnifiques, les falaises abruptes. L’océan est calme, mais il n’est pas difficile d’imaginer que dans des conditions plus sévères, l’endroit doit être très impressionnant.

cap chevre crozon

Le sentier n’est pas trop difficile à cet endroit, quelques variantes permettent d’avoir des vues encore plus grandioses.

cap chevre crozon
Numéro 1 et 2 qui sortent des sentiers (les plus) battus

Le sentier remonte un peu et nous arrivons au mémorial de l’Aéronautique navale. Il représente une aile d’avion posée sur le dessin des constellations du ciel étoilé. Sur les parois sont inscrits les noms des aviateurs disparus, classés année par année.

memorial aeronautique crozon cap chevre
Le Mémorial de l’Aéronautique

Nous revenons ravis à notre véhicule et nous dirigeons alors vers la pointe de Pen Hir, le 2ème “must see” de la presqu’île de Crozon.

 

La pointe de Pen Hir

Située à l’extrêmité de la presqu’île de Crozon, au sud-ouest de Camaret-sur-Mer, la Pointe de Pen Hir est un fabuleux site naturel. Falaises rocheuses, embruns, vagues heurtant la roche, cet endroit est unique avec ce point de vue magique sur l’océan à perte de vue, ponctué par 6 îlots rocheux appelés tas de pois. Un monument dédié aux Bretons de la France Libre domine le site : la croix de Pen Hir.

Après s’être garés sur un grand parking, on marche tranquillement sur les sentiers qui permettent de découvrir ce site. Une table d’orientation est installée et on peut ainsi repérer le cap de la chèvre ou la pointe de Dinan.

pointe pen hir crozon
Falaises rocheuses sculptées par l’océan et le vent

pointe pen hit crozon

pointe pen hir crozon

croix pen hir crozon
la croix de Pen Hir

pointe pen hir crozon

pointe pen hir crozon

Cet endroit a été un énorme coup de cœur pour nous !

Encore sous l’effet du panorama et du vent marin, nous reprenons la route pour nous restaurer à Camaret-sur-Mer.

 

Camaret-sur-Mer

Nous parvenons jusqu’aux quais de Camaret-sur-Mer où de nombreux commerces et restaurants sont installés. Face aux quais, on peut apercevoir la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour datant du XIIème et XVIème siècle mais aussi et surtout la Tour Vauban, créé au XVIIème siècle et classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

port camaret sur mer tour vauban
Le port de Camaret avec à gauche, la tour Vauban

Les trois garçons étant sur le point d’être terrassés par la faim, nous n’avons pas pris le temps d’essayer d’approcher la chapelle et la Tour.

Se promener sur les quais et les quelques rues perpendiculaires est bien agréable, ce petit bourg a beaucoup de charme.

camaret sur mer crozon
Les petites rues de Camaret

camaret sur mer crozon

La plage de Kersiguénou

Il est temps pour nous de quitter Camaret et d’aller passer un moment sur la plage. Nous choisissons la plage de Kersiguénou.

C’est une immense étendue de sable blanc. D’autant plus immense que nous arrivons à marée basse. Contrairement aux plages près de Pornic, on peut se baigner sur cette plage qu’on soit à marée basse ou à marée haute. Il y a pas mal de vagues et les enfants s’amusent bien dedans malgré la température plutôt fraîche.

la plage de Kersiguénou

Après cet chouette après-midi, nous rejoignons notre dernière étape : Santec.

 

Santec

Une auberge sympa

Nous arrivons le soir dans les environs de Santec. Nous n’avons pas trouvé d’AirBnB dans notre budget et pour 5 personnes, du coup, nous trouvons sur Booking l’Auberge de Ty Jean Bart.

Une excellente surprise que cette auberge : au-dessus d’un bar résolument rock (et plus si affinités!), lieu de fréquents concerts (rock aussi), cet hôtel propose des chambres à thème superbement décorées. On nous attribue la chambre western alors que les garçons ont la chambre sous-marin.

auberge jean ty bart
La chambre western de l’auberge Jean Ty Bart

En plus, une salle et une cuisine communes sont mises à disposition. Le tout dans un endroit propre et soigné, que demander de plus ?

Une fois les affaires déposées, nous allons dîner à Santec.

 

La plage du Dossen

Nous nous garons près de la plage et buvons un verre sur la jolie terrasse du Beach break. Nous y avons vu une belle vue sur une maison qui me fait penser à Psychose (!) et sur l’île de Siek. Cette île est particulière car quand la mer est basse, on peut y accéder en voiture en roulant sur le sable, quand la mer est haute, c’est une “vraie” île. Une seule maison s’y trouve construite mais l’accès à l’île est libre et on peut en faire le tour en une quarantaine de minutes.

plage dossen santec
Une jolie maison isolée qui me fait penser à Psychose ! 🙂

 

Il y a même du street-art !

Après un petit tour dans la boutique de surf du Beach Break, nous mangeons de bonnes crêpes avant de repartir nous coucher dans nos belles chambres ; sans oublier de profiter d’un dernier superbe coucher de soleil !

santec ile de siek coucher soleil
Coucher de soleil sur l’île de Siek

Surf session

Pour notre dernière matinée, après avoir passés quelques heures au Beach Break, tout le monde ou presque (Numéro 3 et moi-même préférons perfectionner nos compétences en construction de château-fort) souhaite tester ou se perfectionner en surf.

Une belle expérience sur une plage parfaite pour tous les niveaux avec de beaux rouleaux réguliers pour différents niveaux.

 

C’est sur la plage de Dossen que se termine notre road-trip breton.

Une belle expérience pour nous tous, notre seul regret sera de ne pas avoir eu plus de temps pour rester sur certaines étapes, notamment dans le Finistère qui nous a totalement conquis.

 

Sitographie :

Office de tourisme de Pont-Avenhttp://www.pontaven.com/

L’Office de tourisme de Concarneau :

Office de tourisme de Crozon :

Biscuiterie Traou Madhttps://www.traoumad.fr/

Terres celtes : toutes les infos sur les plus beaux lieux du Finistère mais aussi de Cornouailles, d’Irlande, bref sur les terres celtes https://www.terresceltes.net/

La commune de Camaret-sur-Merhttp://www.camaret-sur-mer.com/accueil.php

Le Beach Breakhttp://www.beachbreak-ledossen.com/

 

Vous aimerez aussi :

deux jours a paris  laptitefamillebaroudeuse

 

epingle pinterest bretagne
Pin it !
Please follow and like us:

Related Post

4 Comment

  1. Joli parcours ! Qui se termine par Santec et le Dossen, fabuleux endroit. Une petit précision par rapport à l’Île de Sieck : vous écrivez que l’on peut s’y rendre en voiture, mais en vérité l’île est une propriété privée et l’accès en véhicule motorisé n’est accepté que pour les habitants de la maison, les usagers du petit port qui s’y trouve et les agriculteurs qui s’occupent des quelques champs.
    On y croise heureusement presque qucune voiture, et heureusement ! C’est tellement agréable de s’y promener à pied.
    Merci en tout cas pour ce carnet de voyage !

    1. Merci pour cette précision, j’ai vu ce soir là une voiture y aller puis revenir, j’ignorais que seuls les propriétaires y étaient autorisés. Néanmoins c’est surprenant de voir une voiture passer sur un banc de sable qui était encore sous les eaux 15′ auparavant. Merci pour votre visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *